La CAN féminine a été largement dominée par le Nigeria dès sa création dans les années 90. Seule la Guinée équatoriale est parvenue, à deux reprises, à inscrire également son nom au palmarès de l'épreuve. Le tournoi sert aussi de qualification pour le prochain Mondial: Nigeria, Afrique du Sud et Cameroun, soit le podium de l'épreuve, ont décroché leur ticket pour le rendez-vous mondial qui aura lieu en France en juin et juillet prochains. Les "Lionnes Indomptables" du Cameroun ont en effet battu le Mali vendredi pour la 3e place du tournoi. L'équipe féminine du Nigeria est actuellement entrainée par le Suédois Thomas Dennerby, qui avait uniquement coaché dans son propre pays avant de tenter l'aventure africaine. Sur Twitter, l'équipe féminine nigériane a crié sa joie sans détour, écrivant sur son compte officiel et en lettres capitales: "Nous dominons le continent! Nous sommes championnes pour la 9e fois!" (Belga)

La CAN féminine a été largement dominée par le Nigeria dès sa création dans les années 90. Seule la Guinée équatoriale est parvenue, à deux reprises, à inscrire également son nom au palmarès de l'épreuve. Le tournoi sert aussi de qualification pour le prochain Mondial: Nigeria, Afrique du Sud et Cameroun, soit le podium de l'épreuve, ont décroché leur ticket pour le rendez-vous mondial qui aura lieu en France en juin et juillet prochains. Les "Lionnes Indomptables" du Cameroun ont en effet battu le Mali vendredi pour la 3e place du tournoi. L'équipe féminine du Nigeria est actuellement entrainée par le Suédois Thomas Dennerby, qui avait uniquement coaché dans son propre pays avant de tenter l'aventure africaine. Sur Twitter, l'équipe féminine nigériane a crié sa joie sans détour, écrivant sur son compte officiel et en lettres capitales: "Nous dominons le continent! Nous sommes championnes pour la 9e fois!" (Belga)