Nettement favori sur le papier, le Sénégal n'a mis qu'un quart d'heure à faire trembler les filets via sa star, l'attaquant de Liverpool Sadio Mane (15e). Les Ougandais ont par la suite montré plus de répondant en se créant quelques bonnes opportunités d'égaliser. En deuxième période, l'Ouganda a gardé cette même attitude combattive mais a dû concéder un penalty à l'heure de jeu pour une faute de Denis Onyango sur Mane. Le portier ougandais s'est aussitôt racheté en neutralisant l'envoi de l'attaquant de Liverpool (61e). Malgré quelque frayeurs, le Sénégal ne regrettera pas cette erreur. L'ancien de Genk Khalidou Koulibaly était présent sur le terrain tout comme l'ex-anderlechtois Cheikhou Kouyaté. Krepin Diatta (FC Bruges) est lui monté au jeu à la 69e minute tandis que Moussa Wague (ex-Eupen) est resté sur le banc au même titre que Mbaye Diagne (ex-Lierse et Westerlo). (Belga)

Nettement favori sur le papier, le Sénégal n'a mis qu'un quart d'heure à faire trembler les filets via sa star, l'attaquant de Liverpool Sadio Mane (15e). Les Ougandais ont par la suite montré plus de répondant en se créant quelques bonnes opportunités d'égaliser. En deuxième période, l'Ouganda a gardé cette même attitude combattive mais a dû concéder un penalty à l'heure de jeu pour une faute de Denis Onyango sur Mane. Le portier ougandais s'est aussitôt racheté en neutralisant l'envoi de l'attaquant de Liverpool (61e). Malgré quelque frayeurs, le Sénégal ne regrettera pas cette erreur. L'ancien de Genk Khalidou Koulibaly était présent sur le terrain tout comme l'ex-anderlechtois Cheikhou Kouyaté. Krepin Diatta (FC Bruges) est lui monté au jeu à la 69e minute tandis que Moussa Wague (ex-Eupen) est resté sur le banc au même titre que Mbaye Diagne (ex-Lierse et Westerlo). (Belga)