L'Egypte, avec l'ancien attaquant de Mouscron Trezeguet, n'aura pas encaissé le moindre but lors de la phase de poules. Encore une fois, la défense égyptienne s'est montrée imperméable contre l'Ouganda de l'ancien joueur du Standard Miya. Tout comme face à la République démocratique du Congo, le pays hôte de la compétition s'en est remis à son buteur providentiel Salah (36) mais aussi à Elmohamady (45+1). Battu, l'Ouganda devait alors espérer en même temps un faux pas du Zimbabwe, seul pays à pouvoir lui ravir la deuxième place du groupe. Les coéquipiers de l'attaquant d'Anderlecht Musona ont dû courber l'échine face à la République démocratique du Congo emmenée par de nombreux pensionnaires de la Jupiler Pro League. C'est d'ailleurs le buteur de l'Antwerp Bolingi qui a ouvert le score après seulement quatre minutes de jeu. Bakambu (34, 65 sur pen.) a ensuite inscrit un doublé en faveur des Léopards avant qu'Assombalonga (78) ne fixe le score à 4-0. Bolingi est sorti sur blessure juste avant le repos. L'ancien défenseur du Standard Luyindama est monté au jeu à sept minutes du terme. Mpoku (Standard), Mandanda (Charleroi) et Bolasie (ex-Anderlecht) sont eux restés sur le banc de touche. Avec le plein de points, l'Egypte termine largement en tête du groupe A. L'Ouganda, deuxième avec quatre points, rejoint également les huitièmes de finale. La RDC, troisième avec trois points, doit attendre les résultats des autres groupes pour savoir si elle fait partie des quatre meilleurs troisièmes qui rejoindront le tour suivant. Le Zimbabwe, dernier avec une unité, est éliminé. (Belga)