Le défenseur ivoirien du KV Malines Bagayoko était le seul joueur titulaire sur la pelouse issu du championnat belge. L'ancien milieu de terrain de Saint-Trond et de Waasland-Beveren Angban est, de son côté, resté toute la rencontre sur le banc. Dans les faits, le milieu de terrain algérien Feghouli a ouvert la marque à la vingtième minute de jeu grâce à une passe décisive de l'ancien joueur du Lierse Bensebaini. Bounedjah avait ensuite l'opportunité de doubler la mise en faveur de l'Algérie mais l'attaquant d'Al-Sadd manquait la conversion d'un penalty peu de temps après le retour des vestiaires (48). La Côte d'Ivoire revenait finalement dans la partie grâce à Kodjia (62). Les deux sélections ne parvenaient plus ensuite à se départager et devaient recourir à la séance fatidique des tirs au but. L'Algérie se montrait le plus forte à ce jeu-là en inscrivant quatre tirs au but (Bensebaini, Slimani, Delort, Ounas) contre trois pour la Côte d'Ivoire (Kessie, Cornet, Gradel). Les Ivoiriens Bony et Serey Die ainsi que l'Algérien Belaili ont manqué la conversion de leur penalty. (Belga)

Le défenseur ivoirien du KV Malines Bagayoko était le seul joueur titulaire sur la pelouse issu du championnat belge. L'ancien milieu de terrain de Saint-Trond et de Waasland-Beveren Angban est, de son côté, resté toute la rencontre sur le banc. Dans les faits, le milieu de terrain algérien Feghouli a ouvert la marque à la vingtième minute de jeu grâce à une passe décisive de l'ancien joueur du Lierse Bensebaini. Bounedjah avait ensuite l'opportunité de doubler la mise en faveur de l'Algérie mais l'attaquant d'Al-Sadd manquait la conversion d'un penalty peu de temps après le retour des vestiaires (48). La Côte d'Ivoire revenait finalement dans la partie grâce à Kodjia (62). Les deux sélections ne parvenaient plus ensuite à se départager et devaient recourir à la séance fatidique des tirs au but. L'Algérie se montrait le plus forte à ce jeu-là en inscrivant quatre tirs au but (Bensebaini, Slimani, Delort, Ounas) contre trois pour la Côte d'Ivoire (Kessie, Cornet, Gradel). Les Ivoiriens Bony et Serey Die ainsi que l'Algérien Belaili ont manqué la conversion de leur penalty. (Belga)