Un nul à Bouaké suffisait aux hommes de Michel Dussuyer pour valider leur billet pour le Gabon. Mais, en dehors du somptueux retourné acrobatique de Jonathan Kodjia (35e), avant l'égalisation de d'Alhaji Kamara (66e), les Eléphants ont peiné face à des Leone Stars accrocheurs, qui les avaient déjà tenus en échec à l'aller (0-0). Les supporters ivoiriens voudront donc oublier cette prestation insignifiante pour retenir l'essentiel: la Côte d'Ivoire pourra défendre son titre au Gabon. Les Eléphants rejoignent le pays-hôte gabonais mais aussi le Maroc, l'Algérie, le Cameroun, le Sénégal, l'Egypte, le Ghana, le Zimbabwe, le Mali et la Guinée-Bissau, déjà qualifiés pour la compétition reine du football africain, prévue du 14 janvier au 5 février. Dimanche, il reste cinq places à prendre. Si le Togo a une mince chance de se qualifier, la Tunisie est en ballotage favorable. La RDC, le Burkina Faso et le Bénin, eux, doivent impérativement s'imposer, respectivement face à la Centrafrique, le Botswana et le Mali. Dans les autres rencontres du jour, samedi, le Cameroun, déjà qualifié, a poursuivi son sans-faute (4 victoires, 2 nuls) en disposant de la Gambie (2-0) tandis que le Sénégal a enchaîné une sixième victoire en autant de rencontres en dominant la Namibie (2-0). Le Ghana, sans les frères Ayew, n'a pu faire mieux qu'un match nul face au Rwanda (1-1) alors que le Nigeria, déjà éliminé, s'est tourné vers la nouvelle pépite de Manchester City Kelechi Iheanacho pour battre la Tanzanie (1-0). (Belga)

Un nul à Bouaké suffisait aux hommes de Michel Dussuyer pour valider leur billet pour le Gabon. Mais, en dehors du somptueux retourné acrobatique de Jonathan Kodjia (35e), avant l'égalisation de d'Alhaji Kamara (66e), les Eléphants ont peiné face à des Leone Stars accrocheurs, qui les avaient déjà tenus en échec à l'aller (0-0). Les supporters ivoiriens voudront donc oublier cette prestation insignifiante pour retenir l'essentiel: la Côte d'Ivoire pourra défendre son titre au Gabon. Les Eléphants rejoignent le pays-hôte gabonais mais aussi le Maroc, l'Algérie, le Cameroun, le Sénégal, l'Egypte, le Ghana, le Zimbabwe, le Mali et la Guinée-Bissau, déjà qualifiés pour la compétition reine du football africain, prévue du 14 janvier au 5 février. Dimanche, il reste cinq places à prendre. Si le Togo a une mince chance de se qualifier, la Tunisie est en ballotage favorable. La RDC, le Burkina Faso et le Bénin, eux, doivent impérativement s'imposer, respectivement face à la Centrafrique, le Botswana et le Mali. Dans les autres rencontres du jour, samedi, le Cameroun, déjà qualifié, a poursuivi son sans-faute (4 victoires, 2 nuls) en disposant de la Gambie (2-0) tandis que le Sénégal a enchaîné une sixième victoire en autant de rencontres en dominant la Namibie (2-0). Le Ghana, sans les frères Ayew, n'a pu faire mieux qu'un match nul face au Rwanda (1-1) alors que le Nigeria, déjà éliminé, s'est tourné vers la nouvelle pépite de Manchester City Kelechi Iheanacho pour battre la Tanzanie (1-0). (Belga)