"Le Baloise Belgium Tour pourra compter sur le duo de coureurs le plus rapide de la course avec Tim Merlier et Jasper Philipsen et sur le détenteur du record de l'Heure Victor Campenaerts", a certifié l'organisateur Golazo. "Philipsen aura pointé la dernière étape, qui se termine sur le magnifique site de be-MINE, car son club de supporters est basé dans l'ancienne ville minière. Philipsen, 23 ans, a déjà remporté trois courses cette année: le Prix de l'Escaut et deux étapes du Tour de Turquie. Merlier, est également très rapide. L'ancien champion de Belgique a été à la fête à cinq reprises cette saison. Il a remporté Le Samyn, le GP Monseré, la Bredene Coxyde Classic, une étape du Tour d'Italie et le Tour du Limbourg. Chez Alpecin-Fenix, ils sont donc bien armés pour affronter d'autres hommes rapides comme Caleb Ewan (Lotto Soudal), Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), Cees Bol (Team DSM) et Giacomo Nizzolo (Qhubeka-Assos)", a ajouté Golazo. "Tout comme Merlier, Campenaerts a également remporté une étape au Giro. 'Vocsnor' est également très heureux et motivé de venir sur le Baloise Belgium Tour, où il a remporté une étape et terminé deuxième du classement général il y a deux ans. Mercredi, Campenaerts voudra se distinguer lors de l'étape d'ouverture de Beveren à Maarkedal. Les coureurs devront franchir à trois reprises le Berg ten Houte, la dernière fois, il restera un bon kilomètre à peine à parcourir. Et cette difficulté n'est autre que l'ascension préférée de l'Anversois qui s'est installé à Gavere", a avancé Golazo. (Belga)

"Le Baloise Belgium Tour pourra compter sur le duo de coureurs le plus rapide de la course avec Tim Merlier et Jasper Philipsen et sur le détenteur du record de l'Heure Victor Campenaerts", a certifié l'organisateur Golazo. "Philipsen aura pointé la dernière étape, qui se termine sur le magnifique site de be-MINE, car son club de supporters est basé dans l'ancienne ville minière. Philipsen, 23 ans, a déjà remporté trois courses cette année: le Prix de l'Escaut et deux étapes du Tour de Turquie. Merlier, est également très rapide. L'ancien champion de Belgique a été à la fête à cinq reprises cette saison. Il a remporté Le Samyn, le GP Monseré, la Bredene Coxyde Classic, une étape du Tour d'Italie et le Tour du Limbourg. Chez Alpecin-Fenix, ils sont donc bien armés pour affronter d'autres hommes rapides comme Caleb Ewan (Lotto Soudal), Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), Cees Bol (Team DSM) et Giacomo Nizzolo (Qhubeka-Assos)", a ajouté Golazo. "Tout comme Merlier, Campenaerts a également remporté une étape au Giro. 'Vocsnor' est également très heureux et motivé de venir sur le Baloise Belgium Tour, où il a remporté une étape et terminé deuxième du classement général il y a deux ans. Mercredi, Campenaerts voudra se distinguer lors de l'étape d'ouverture de Beveren à Maarkedal. Les coureurs devront franchir à trois reprises le Berg ten Houte, la dernière fois, il restera un bon kilomètre à peine à parcourir. Et cette difficulté n'est autre que l'ascension préférée de l'Anversois qui s'est installé à Gavere", a avancé Golazo. (Belga)