Cette information a été confirmée par Stefaan Van Loock, le porte-parole de l'Union belge. Même les ballons devant servir à la finale de la Coupe de Belgique opposant ce samedi soir Lokeren à Zulte Waregem ont été dérobés. "Nous utiliserons donc les balles de l'an dernier", a précisé le porte-parole.

Ce genre de mésaventure est déjà survenu ces derniers mois à la Fédération. "Le butin en avait toujours été relativement limité mais cette fois, il est nettement plus important", selon Stefaan Van Loock. "Des survêtements d'entraînement des Diables et des Espoirs ont été volés. Il est difficile d'en évaluer déjà précisément la valeur mais il s'agit quand même de plusieurs milliers d'euros".

On ne sait pas encore comment les voleurs ont fait pour entrer, pas plus que s'ils ont déjà tenté de revendre leur butin. "La police enquête", poursuit le porte-parole. "Il a entre-temps été décidé de mieux sécuriser les bâtiments, notamment par le biais de caméras".

Cette information a été confirmée par Stefaan Van Loock, le porte-parole de l'Union belge. Même les ballons devant servir à la finale de la Coupe de Belgique opposant ce samedi soir Lokeren à Zulte Waregem ont été dérobés. "Nous utiliserons donc les balles de l'an dernier", a précisé le porte-parole. Ce genre de mésaventure est déjà survenu ces derniers mois à la Fédération. "Le butin en avait toujours été relativement limité mais cette fois, il est nettement plus important", selon Stefaan Van Loock. "Des survêtements d'entraînement des Diables et des Espoirs ont été volés. Il est difficile d'en évaluer déjà précisément la valeur mais il s'agit quand même de plusieurs milliers d'euros". On ne sait pas encore comment les voleurs ont fait pour entrer, pas plus que s'ils ont déjà tenté de revendre leur butin. "La police enquête", poursuit le porte-parole. "Il a entre-temps été décidé de mieux sécuriser les bâtiments, notamment par le biais de caméras".