Après avoir lancé Hugo Siquet sur la pelouse du Bosuil, le Standard prépare le terrain pour installer un autre joueur issu de son Académie. À l'autre bout du terrain, dans le couloir gauche, Alexandro Calut est déjà considéré comme une valeur sûre par tous ceux qui suivent de près les rencontres des jeune...

Après avoir lancé Hugo Siquet sur la pelouse du Bosuil, le Standard prépare le terrain pour installer un autre joueur issu de son Académie. À l'autre bout du terrain, dans le couloir gauche, Alexandro Calut est déjà considéré comme une valeur sûre par tous ceux qui suivent de près les rencontres des jeunes talents belges. International depuis les U15, ce Carolo de naissance rejoint l'Académie à l'âge de treize ans après un passage par Genk, et se trouve un nouveau poste sur les hauteurs de la Principauté. Arrivé comme milieu de terrain axial, il découvre la position de latéral gauche chez les U16, et devient international à ce poste au bout d'une prestation très aboutie face à Lokeren. Depuis cette nouvelle position, Calut parvient à faire parler son pied gauche, intéressant par sa qualité aussi bien sur le jeu court que long, et son jeu de tête défensif lui permet d'être précieux en perte de balle. Son caractère bien trempé fait le reste, et lui permet d'ailleurs de s'imposer très tôt dans son vestiaire rouche, où il porte souvent le brassard de capitaine. Dans un secteur où Nicolas Gavory n'a pas de réel concurrent, au point d'avoir contraint Philippe Montanier à installer le milieu défensif droitier Damjan Pavlovic dans le couloir gauche en l'absence du Français, Calut pourrait rapidement constituer une alternative crédible pour le coach normand, qui a déjà eu l'occasion de le voir à l'oeuvre à l'entraînement à plusieurs reprises, et même de lui donner du temps de jeu en amical face à Seraing en octobre.