Une arrivée au sprint à l'issue d'une étape sans difficulté qu'a réglée de main de maître l'Australien offrant déjà à sa formation Lotto-Soudal, sa 3e victoire de la saison après les succès de Tim Wellens et Arnaud De Lie au Challenge de Majorque. Emmené par son poisson-pilote, Jasper De Buyst qui finira 4e et premier Belge, Caleb Ewan a salué le travail de son équipe. "Il n'y a pas de meilleure manière de commencer la saison. Je suis très heureux, mais surtout très impressionné par la manière de travailler de l'équipe aujourd'hui. Ils ont fait un job parfait. La portion de gravier (de 7,5 km à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, ndlr) a causé un peu de chaos et des chutes, mais mes équipiers ont toujours veillé à ce que je sois bien à l'avant dans ce secteur. Ils m'ont ensuite guidé parfaitement vers la ligne d'arrivée. Je n'ai dû faire qu'un sprint de 100m", a expliqué l'Australien dans un communiqué transmis par sa formation belge. (Belga)

Une arrivée au sprint à l'issue d'une étape sans difficulté qu'a réglée de main de maître l'Australien offrant déjà à sa formation Lotto-Soudal, sa 3e victoire de la saison après les succès de Tim Wellens et Arnaud De Lie au Challenge de Majorque. Emmené par son poisson-pilote, Jasper De Buyst qui finira 4e et premier Belge, Caleb Ewan a salué le travail de son équipe. "Il n'y a pas de meilleure manière de commencer la saison. Je suis très heureux, mais surtout très impressionné par la manière de travailler de l'équipe aujourd'hui. Ils ont fait un job parfait. La portion de gravier (de 7,5 km à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, ndlr) a causé un peu de chaos et des chutes, mais mes équipiers ont toujours veillé à ce que je sois bien à l'avant dans ce secteur. Ils m'ont ensuite guidé parfaitement vers la ligne d'arrivée. Je n'ai dû faire qu'un sprint de 100m", a expliqué l'Australien dans un communiqué transmis par sa formation belge. (Belga)