"Je suis très déçu", avoue-t-il dans un communiqué diffusé par son équipe. "J'attendais avec impatience ma première victoire officielle pour Lotto Soudal. Alors quand vous pensez que c'est dans la poche, c'est un grand soulagement. Mais vous recevez immédiatement une douche froide quand vous entendez que vous avez été déclassé. Néanmoins, l'équipe a fait un excellent travail aujourd'hui. C'était une journée piège et mouvementée avec beaucoup de vent. Tout le monde savait avant le début de l'étape qu'il y avait une chance d'avoir des bordures, mais l'équipe m'a gardé à l'avant toute la journée. J'ai également pu aborder les derniers kilomètres dans une excellente position." "Dans la finale, j'étais dans la roue de Peter Sagan, mais Philipsen a essayé de prendre cette place et m'a chassé hors de la roue de Sagan. Pendant le sprint, vous ne pouvez pas enlever vos mains du guidon, alors j'ai utilisé ma tête pour éviter de me retrouver dans les barrières. Sur une image d'hélicoptère, un mouvement avec la tête est bien sûr clairement visible, mais beaucoup d'ex-sprinters conviendront que ma man?uvre n'était pas irrégulière." "Bien sûr, je dois accepter la décision du jury, mais je ne suis pas d'accord. Je voulais me protéger et protéger l'ensemble du peloton contre une chute. Les commissaires n'ont pas écouté notre explication avant de prendre la décision finale. Il faudra quelques jours pour digérer la désillusion. Maintenant, il faut terminer le Tour Down Under et de se concentrer sur de nouveaux objectifs". Ewan avait remporté dimanche dernier à Adelaïde un critérium le "Down Under Classic", mais l'épreuve n'est pas considérée comme officielle. . (Belga)

"Je suis très déçu", avoue-t-il dans un communiqué diffusé par son équipe. "J'attendais avec impatience ma première victoire officielle pour Lotto Soudal. Alors quand vous pensez que c'est dans la poche, c'est un grand soulagement. Mais vous recevez immédiatement une douche froide quand vous entendez que vous avez été déclassé. Néanmoins, l'équipe a fait un excellent travail aujourd'hui. C'était une journée piège et mouvementée avec beaucoup de vent. Tout le monde savait avant le début de l'étape qu'il y avait une chance d'avoir des bordures, mais l'équipe m'a gardé à l'avant toute la journée. J'ai également pu aborder les derniers kilomètres dans une excellente position." "Dans la finale, j'étais dans la roue de Peter Sagan, mais Philipsen a essayé de prendre cette place et m'a chassé hors de la roue de Sagan. Pendant le sprint, vous ne pouvez pas enlever vos mains du guidon, alors j'ai utilisé ma tête pour éviter de me retrouver dans les barrières. Sur une image d'hélicoptère, un mouvement avec la tête est bien sûr clairement visible, mais beaucoup d'ex-sprinters conviendront que ma man?uvre n'était pas irrégulière." "Bien sûr, je dois accepter la décision du jury, mais je ne suis pas d'accord. Je voulais me protéger et protéger l'ensemble du peloton contre une chute. Les commissaires n'ont pas écouté notre explication avant de prendre la décision finale. Il faudra quelques jours pour digérer la désillusion. Maintenant, il faut terminer le Tour Down Under et de se concentrer sur de nouveaux objectifs". Ewan avait remporté dimanche dernier à Adelaïde un critérium le "Down Under Classic", mais l'épreuve n'est pas considérée comme officielle. . (Belga)