Sans Remco Evenepoel, contraint à l'abandon en raison de problèmes à l'estomac, le peloton abordait cette étape proposant 15 côtes le long du parcours. Trois coureurs, le Canadien Hugo Houle (Astana-Premier Tech), l'Australien Jack Bauer (BikeExchange) et le Danois Casper Pedersen (DSM), passaient à l'offensive après une trentaine de kilomètres de course. Le trio comptait jusqu'à 3 minutes d'avance. Il possédait encore 2 minutes au moment d'aborder les trois tours du circuit final, à 80 bornes du but. A 30 km de l'arrivée, Houle lâchait prise sur le Keiberg, Bauer et Pedersen restaient à deux devant. Leur aventure prenait fin à 11 km de la ligne. Le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) faisait le forcing sur le Keiberg. Coup sur coup, les deux premiers du général perdaient du terrain. Le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), deuxième du général, qui suivait Sagan dans la descente connaissait un ennui mécanique à 9 km de l'arrivée. Deux kilomètres plus loin, le leader du général, le Suisse Stefan Bissegger (Ef Education-Nippo), ne pouvait plus suivre le rythme imposé désormais par les Bahrain-Victorious de l'Italien Sonny Colbrelli et du Slovène Matej Mohoric. Ce dernier attaquait sur la dernière bosse, le Letenberg, sans parvenir toutefois à s'extraire de ce premier groupe. La victoire se jouait au sprint. Colbrelli partait de loin et semblait en mesure de l'emporter, mais Caleb Ewan (Lotto Soudal) parvenait à le dépasser sur le fil. L'Australien de 27 ans décroche la 52e victoire de sa carrière, la sixième de la saison. Le Néerlandais Danny van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert) se classait troisième, devant Peter Sagan, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et Tim Merlier (Alpecin-Fenix). Oliver Naesen (AG2R Citroën) prenait la dixième place. Le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) profitait de la perte de temps de Bissegger et d'Asgreen pour prendre la tête du général. Il compte 2 secondes d'avance sur l'Australien Luke Durbridge (BikeExchange) et 6 sur le Français Christophe Laporte (Cofidis) et Victor Campenaerts (Qhubeka NextHash). Samedi, la sixième étape se disputera entre Ottignies-Louvain-la-Neuve et Houffalize (207,6 km), avec à nouveau de nombreuses côtes au menu. Le Tour du Benelux s'achèvera le lendemain par une étape entre Namur et Grammont (181,8 km). Le successeur de Mathieu van der Poel, vainqueur l'an passé alors que l'épreuve s'appelait encore BinckBank Tour, sera alors connu. (Belga)

Sans Remco Evenepoel, contraint à l'abandon en raison de problèmes à l'estomac, le peloton abordait cette étape proposant 15 côtes le long du parcours. Trois coureurs, le Canadien Hugo Houle (Astana-Premier Tech), l'Australien Jack Bauer (BikeExchange) et le Danois Casper Pedersen (DSM), passaient à l'offensive après une trentaine de kilomètres de course. Le trio comptait jusqu'à 3 minutes d'avance. Il possédait encore 2 minutes au moment d'aborder les trois tours du circuit final, à 80 bornes du but. A 30 km de l'arrivée, Houle lâchait prise sur le Keiberg, Bauer et Pedersen restaient à deux devant. Leur aventure prenait fin à 11 km de la ligne. Le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) faisait le forcing sur le Keiberg. Coup sur coup, les deux premiers du général perdaient du terrain. Le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), deuxième du général, qui suivait Sagan dans la descente connaissait un ennui mécanique à 9 km de l'arrivée. Deux kilomètres plus loin, le leader du général, le Suisse Stefan Bissegger (Ef Education-Nippo), ne pouvait plus suivre le rythme imposé désormais par les Bahrain-Victorious de l'Italien Sonny Colbrelli et du Slovène Matej Mohoric. Ce dernier attaquait sur la dernière bosse, le Letenberg, sans parvenir toutefois à s'extraire de ce premier groupe. La victoire se jouait au sprint. Colbrelli partait de loin et semblait en mesure de l'emporter, mais Caleb Ewan (Lotto Soudal) parvenait à le dépasser sur le fil. L'Australien de 27 ans décroche la 52e victoire de sa carrière, la sixième de la saison. Le Néerlandais Danny van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert) se classait troisième, devant Peter Sagan, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et Tim Merlier (Alpecin-Fenix). Oliver Naesen (AG2R Citroën) prenait la dixième place. Le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) profitait de la perte de temps de Bissegger et d'Asgreen pour prendre la tête du général. Il compte 2 secondes d'avance sur l'Australien Luke Durbridge (BikeExchange) et 6 sur le Français Christophe Laporte (Cofidis) et Victor Campenaerts (Qhubeka NextHash). Samedi, la sixième étape se disputera entre Ottignies-Louvain-la-Neuve et Houffalize (207,6 km), avec à nouveau de nombreuses côtes au menu. Le Tour du Benelux s'achèvera le lendemain par une étape entre Namur et Grammont (181,8 km). Le successeur de Mathieu van der Poel, vainqueur l'an passé alors que l'épreuve s'appelait encore BinckBank Tour, sera alors connu. (Belga)