"La course pourrait être plus ouverte vu l'absence de Chris Froome, mais Ineos a tout de même une très bonne équipe. Je vois bien Egan Bernal s'imposer à Paris. Certains disent qu'il est jeune (22 ans) et qu'il manque d'expérience, mais il a déjà prouvé qu'il était très fort, plus fort que beaucoup d'autres. Je pense qu'il peut le faire", a dit Cadel Evans, qui a mis un terme à sa carrière de coureur en 2015, samedi peu avant le grand départ du Tour Place Royale. Egan Bernal est un des atouts de la formation Ineos avec le Britannique Geraint Thomas, vainqueur du Tour l'année dernière. (Belga)