"Je suis vraiment très heureux. C'est incroyable. Cela fait la 4e fois que je gagne ici sur les cinq dernières années. J'espère revenir l'année prochaine pour gagner les deux finales cette fois peut-être", a ajouté Joachim Gérard en recevant son trophée. Lundi en effet, Joachim Gérard, associé au Suédois Stéphane Olsson, avait perdu la finale du double face aux Français Stéphane Houdet et Nicolas Peifer. Joachim Gérard a surtout remercié aussi son coach, Damien Martinquet. Les deux hommes sont au travail ensemble depuis trois mois et cela porte déjà ses fruits. Si le paralympien belge, demi-finaliste à Rio aux JO de 2016, a remporté deux titres cette année, l'Open d'Australie et Wimbledon, c'est en double. L'objectif n'était peut-être pas le Masters en priorité, mais la victoire à Orlando conforte le duo dans ses choix fixant rendez-vous l'an prochain avec comme ambition de gagner un tournoi du Grand Chelem en simple et de décrocher une médaille aux Jeux Olympiques de Tokyo. "Je suis très heureux car ce n'est jamais facile de défendre son titre", a ajouté Joachim Gérard cité par son Comité Paralympique belge. "Le match a été intense, Alfie était très nerveux. Nous avons fait beaucoup d'erreurs. J'ai essayé de rester calme, concentré sur mon tennis. J'ai fait le point quand il le fallait. Je suis ravi de cette victoire, c'est mon seul titre en 2019. Je suis impatient de faire mieux en 2020. J'ai beaucoup travaillé avec mon nouveau coach Damien depuis 3 mois et je suis très content du résultat". (Belga)