Sur un service de Lucas Hernandez, Jamal Musiala a ouvert la marque (13e, 0-1). Le coach bavarois Julian Nagelsmann comptait sur Sadio Mané, arrivé de Liverpool cet été, et il n'a pas été déçu puisque le Sénégalais a doublé la mise facilement (31e, 0-2). Comme ces deux buts ont donné mal à la tête aux visités, le Bayern trouvait de plus en plus d'espace et Benjamin Pavard en a profité (45e, 0-3). Après la reprise, les Taureaux étaient toujours aussi dépassés par un Bayern, qui tentait de passer sur le côté droit avec Serge Gnabry (48e). Par contre, la montée au jeu d'André Silva et Dani Olmo à la place des décevants Emil Forsberg et Kevin Kampl (52e) a eu un effet bénéfique pour Leipzig. Et après un coup de tête de Silva sur la transversale (56e), celui de Marcel Halstengerg est entré (60e, 1-3). Leipzig a eu beau se démener, le Bayern n'a pas perdu sa sérénité et Gnabry lui a redonné des ailes (66e, 1-4). Moins à l'aise, Pavard a commis un penalty que Christopher Nkunku a transformé (77e, 2-4). Cela a chauffé en fin de rencontre avec Leipzig, qui réclamait un penalty (83e) et le Bayern, qui discutait pour un goal annulé à Sané (84e). Néanmoins le match est resté haletant jusqu'au bout grâce à Olmo, qui a permis à Leipzig de poursuivre sa remontée (90e, 3-4) , et grâce à Sané, auteur d'un doublé (90e+8, 3-5). (Belga)

Sur un service de Lucas Hernandez, Jamal Musiala a ouvert la marque (13e, 0-1). Le coach bavarois Julian Nagelsmann comptait sur Sadio Mané, arrivé de Liverpool cet été, et il n'a pas été déçu puisque le Sénégalais a doublé la mise facilement (31e, 0-2). Comme ces deux buts ont donné mal à la tête aux visités, le Bayern trouvait de plus en plus d'espace et Benjamin Pavard en a profité (45e, 0-3). Après la reprise, les Taureaux étaient toujours aussi dépassés par un Bayern, qui tentait de passer sur le côté droit avec Serge Gnabry (48e). Par contre, la montée au jeu d'André Silva et Dani Olmo à la place des décevants Emil Forsberg et Kevin Kampl (52e) a eu un effet bénéfique pour Leipzig. Et après un coup de tête de Silva sur la transversale (56e), celui de Marcel Halstengerg est entré (60e, 1-3). Leipzig a eu beau se démener, le Bayern n'a pas perdu sa sérénité et Gnabry lui a redonné des ailes (66e, 1-4). Moins à l'aise, Pavard a commis un penalty que Christopher Nkunku a transformé (77e, 2-4). Cela a chauffé en fin de rencontre avec Leipzig, qui réclamait un penalty (83e) et le Bayern, qui discutait pour un goal annulé à Sané (84e). Néanmoins le match est resté haletant jusqu'au bout grâce à Olmo, qui a permis à Leipzig de poursuivre sa remontée (90e, 3-4) , et grâce à Sané, auteur d'un doublé (90e+8, 3-5). (Belga)