Le VfB Stuttgart, 16e de Bundesliga, était contraint d'écarter l'Union Berlin afin conserver sa place dans l'élite du football allemand à peine deux saisons après l'avoir retrouvée. En effet, le club du Bade-Wurtemberg avait terminé 17e et avant-dernier à l'issue de la saison 2015-2016 avant de remporter la BuLi2 la saison d'après. Quintuple champion d'Allemagne (1950, 1952, 1984, 1992 et 2007), Stuttgart accompagne donc Hanovre et Nuremberg dans l'antichambre du football allemande. De son côté, l'Union Berlin découvrira l'élite et sera la cinquième équipe de la capitale à jouer dans l'élite depuis la création du championnat en 1963. Berlin sera aussi la saison prochaine la seule ville allemande à compter deux clubs en première division. Le FC Cologne et Paderborn, respectivement champion et vice-champion de D2, avaient déjà validé leur ticket. Hambourg, très longtemps en position de remonter après un an de purgatoire, s'est totalement écroulé dans le final avec trois défaites dans les quatre dernières journées. (Belga)