Dans ce match joué à huis clos, Cologne n'a pas loupé son départ, malgré l'absence, pour la première fois en douze ans, de sa mascotte, le bouc Hennes. Accroché par Moussa Niakhate dans le rectangle, Mark Uth se faisait justice lui-même du point de penalty (6e). Cologne, privé de Birger Verstraete, a doublé la mise en seconde période lorsque Florian Kainz a repris victorieusement de la tête un centre de la droite de Julian Draxler, à peine monté au jeu (53e). L'ancien joueur de Mouscron et de La Gantoise Taiwo Awoniyi a réduit l'écart au terme d'un beau mouvement collectif (60e). Pierre Kunde Malong a égalisé après avoir transpercé la défense de Cologne. Cologne (33 points) occupe la dixième place de la Bundesliga. Mayence (27 points) est quinzième. L'avant-match a été marqué par des protestations des supporters. Des banderoles critiquant la reprise de la Bundesliga ont été affichées dimanche à Cologne, peu avant le match. "Notre argent est plus important que votre santé", était un des slogans affichés au centre-ville tandis qu'un autre disait : "Bundesliga à n'importe quel prix". (Belga)

Dans ce match joué à huis clos, Cologne n'a pas loupé son départ, malgré l'absence, pour la première fois en douze ans, de sa mascotte, le bouc Hennes. Accroché par Moussa Niakhate dans le rectangle, Mark Uth se faisait justice lui-même du point de penalty (6e). Cologne, privé de Birger Verstraete, a doublé la mise en seconde période lorsque Florian Kainz a repris victorieusement de la tête un centre de la droite de Julian Draxler, à peine monté au jeu (53e). L'ancien joueur de Mouscron et de La Gantoise Taiwo Awoniyi a réduit l'écart au terme d'un beau mouvement collectif (60e). Pierre Kunde Malong a égalisé après avoir transpercé la défense de Cologne. Cologne (33 points) occupe la dixième place de la Bundesliga. Mayence (27 points) est quinzième. L'avant-match a été marqué par des protestations des supporters. Des banderoles critiquant la reprise de la Bundesliga ont été affichées dimanche à Cologne, peu avant le match. "Notre argent est plus important que votre santé", était un des slogans affichés au centre-ville tandis qu'un autre disait : "Bundesliga à n'importe quel prix". (Belga)