"Je ne pouvais pas être plus proche", a réagi Willems après la course. "J'étais encore en tête dans les 50 derniers mètres mais je n'avais plus rien dans les jambes et je termine finalement deuxième. Lors du GP Vermarc, cela m'avait réussi de sortir dans la dernière ligne droite mais il n'y avait pas Taco van der Hoorn." Alors que la victoire semblait promise à un sprinteur, l'échappée a résisté et a pu se jouer la victoire. "Cela m'a surpris qu'un si grand groupe a pu partir et prendre sept minutes d'avance sur le peloton. Dans les 30 derniers kilomètres, nous avons roulé à bloc et je pensais que nous pourrions aller au bout. Avec cette deuxième place, j'espère avoir trouvé mon second souffle chez Minerva et que je pourrai évoluer plus haut après une bonne saison." (Belga)

"Je ne pouvais pas être plus proche", a réagi Willems après la course. "J'étais encore en tête dans les 50 derniers mètres mais je n'avais plus rien dans les jambes et je termine finalement deuxième. Lors du GP Vermarc, cela m'avait réussi de sortir dans la dernière ligne droite mais il n'y avait pas Taco van der Hoorn." Alors que la victoire semblait promise à un sprinteur, l'échappée a résisté et a pu se jouer la victoire. "Cela m'a surpris qu'un si grand groupe a pu partir et prendre sept minutes d'avance sur le peloton. Dans les 30 derniers kilomètres, nous avons roulé à bloc et je pensais que nous pourrions aller au bout. Avec cette deuxième place, j'espère avoir trouvé mon second souffle chez Minerva et que je pourrai évoluer plus haut après une bonne saison." (Belga)