Le président du Standard Bruno Venanzi s'est entretenu, jeudi soir, en distanciel, les supporters du club liégeois lors d'un meeting extraordinaire de l'Assemblée Générale de la Famille des Rouches (FDR), fédération regroupant les clubs et groupes de supporters officiels du Standard de Liège pour un total de plus de 14.000 abonnés, a indiqué le club vendredi sur son site internet.

"De nombreux sujets ont été développés par notre président et ont pu ensuite être débattus avec les représentants des supporters via l'exercice des questions-réponses : le match annulé contre le Beerschot, les affaires judiciaires en cours, les récents débordements, les sanctions du club envers une partie de ses supporters, les sanctions à venir des instances fédérales, la situation financière du club, la recherche d'investisseur(s), la situation sportive du club, le projet de rénovation et d'aménagement du stade via l'Immobilière, le mercato de janvier prochain, la communication avec les supporters. Les échanges ont été constructifs et respectueux", selon le Standard, qui indiqué que des entrevues de ce type seront programmées deux fois par saison.

Selon La Dernière Heure, Bruno Venanzi, critiqué par une partie des supporters, cherche de nouveaux investisseurs et ne fermerait pas la porte à une vente du club. Cinq candidats auraient fait part de leur intérêt, trois d'entre eux ayant déjà fait une offre. Une décision est attendue pour le 1er février.

Le président du Standard Bruno Venanzi s'est entretenu, jeudi soir, en distanciel, les supporters du club liégeois lors d'un meeting extraordinaire de l'Assemblée Générale de la Famille des Rouches (FDR), fédération regroupant les clubs et groupes de supporters officiels du Standard de Liège pour un total de plus de 14.000 abonnés, a indiqué le club vendredi sur son site internet."De nombreux sujets ont été développés par notre président et ont pu ensuite être débattus avec les représentants des supporters via l'exercice des questions-réponses : le match annulé contre le Beerschot, les affaires judiciaires en cours, les récents débordements, les sanctions du club envers une partie de ses supporters, les sanctions à venir des instances fédérales, la situation financière du club, la recherche d'investisseur(s), la situation sportive du club, le projet de rénovation et d'aménagement du stade via l'Immobilière, le mercato de janvier prochain, la communication avec les supporters. Les échanges ont été constructifs et respectueux", selon le Standard, qui indiqué que des entrevues de ce type seront programmées deux fois par saison. Selon La Dernière Heure, Bruno Venanzi, critiqué par une partie des supporters, cherche de nouveaux investisseurs et ne fermerait pas la porte à une vente du club. Cinq candidats auraient fait part de leur intérêt, trois d'entre eux ayant déjà fait une offre. Une décision est attendue pour le 1er février.