"Bruges est le club le plus important en Belgique en ce moment", a expliqué Guardiola. "Depuis dix ou quinze ans, la Belgique crée de grands talents. Tu vois l'équipe nationale, leur physique, leur courage, leur talent... A Bruges, les milieux et les défenseurs centraux sont agressifs. Ils jouent un jeu direct et ont de la qualité dans les trente derniers mètres." "Nous savions cela avant le tirage", a poursuivi l'Espagnol. "Quand nous avons vu le tirage, j'ai dit 'wow, ils sont forts'. Et ils ont obtenu un bon résultat à Leipzig." Les 'Cityzens' abordent ce match en comptant un point de moins que les Brugeois, qui partagent la tête du groupe avec le Paris Saint-Germain (4 points). "Il nous reste quatre matchs, 12 points en jeu, et nous voulons gagner les trois prochains", a prévenu Guardiola. "La mentalité sera la même. Nous espérons contrôler le match et obtenir un bon résultat." Pour le match de mardi, Guardiola retrouvera son gardien Ederson et son attaquant Gabriel Jesus, qui, après avoir joué avec le Brésil, n'avaient pu être alignés en championnat le week-end passé. "En raison des protocoles, ils ne pouvaient atterrir en Grande-Bretagne. Nous les rejoindrons ce soir à l'hôtel en Belgique et peut-être qu'ils joueront demain. Ensuite ils reviendront à Manchester et reprendront la routine de la vie quotidienne." Le club mancunien se déplacera avec 20 joueurs à Bruges sans John Stones (raisons personnelles) et Ferran Torres (blessure au pied). Guardiola pourra compter sur Kevin De Bruyne, qui revient en forme après des mois difficiles. "Il va de mieux en mieux. Nous connaissons le meilleur Kevin. Ces derniers mois, il a eu de lourdes blessures. Musculaires, la cheville, le visage en finale de la Ligue des Champions... Il s'améliore chaque jour. Il a besoin d'être complètement 'fit' pour pouvoir livrer le meilleur de lui-même." (Belga)

"Bruges est le club le plus important en Belgique en ce moment", a expliqué Guardiola. "Depuis dix ou quinze ans, la Belgique crée de grands talents. Tu vois l'équipe nationale, leur physique, leur courage, leur talent... A Bruges, les milieux et les défenseurs centraux sont agressifs. Ils jouent un jeu direct et ont de la qualité dans les trente derniers mètres." "Nous savions cela avant le tirage", a poursuivi l'Espagnol. "Quand nous avons vu le tirage, j'ai dit 'wow, ils sont forts'. Et ils ont obtenu un bon résultat à Leipzig." Les 'Cityzens' abordent ce match en comptant un point de moins que les Brugeois, qui partagent la tête du groupe avec le Paris Saint-Germain (4 points). "Il nous reste quatre matchs, 12 points en jeu, et nous voulons gagner les trois prochains", a prévenu Guardiola. "La mentalité sera la même. Nous espérons contrôler le match et obtenir un bon résultat." Pour le match de mardi, Guardiola retrouvera son gardien Ederson et son attaquant Gabriel Jesus, qui, après avoir joué avec le Brésil, n'avaient pu être alignés en championnat le week-end passé. "En raison des protocoles, ils ne pouvaient atterrir en Grande-Bretagne. Nous les rejoindrons ce soir à l'hôtel en Belgique et peut-être qu'ils joueront demain. Ensuite ils reviendront à Manchester et reprendront la routine de la vie quotidienne." Le club mancunien se déplacera avec 20 joueurs à Bruges sans John Stones (raisons personnelles) et Ferran Torres (blessure au pied). Guardiola pourra compter sur Kevin De Bruyne, qui revient en forme après des mois difficiles. "Il va de mieux en mieux. Nous connaissons le meilleur Kevin. Ces derniers mois, il a eu de lourdes blessures. Musculaires, la cheville, le visage en finale de la Ligue des Champions... Il s'améliore chaque jour. Il a besoin d'être complètement 'fit' pour pouvoir livrer le meilleur de lui-même." (Belga)