Les buts de Charles De Ketelaere (60e) et de Hans Vanaken sur penalty (62e) ont permis aux Blauw & Zwart de consolider leur première place au classement avec 43 points. Ils reprennant cinq unités d'avance sur Genk (38 points, 2e) alors qu'il n'en reste plus que six en jeu.

Anderlecht et l'Antwerp comptent tous les deux 32 points. Ils se disputeront probablement la 3e place, qui donnera droit à la qualification pour les poules l'Europa League vu que Genk est très bien placé pour décrocher le deuxième ticket pour la Ligue des Champions.

Sans le succès des Limbourgeois samedi soir 1-2 à Anderlecht, les Brugeois auraient pu fêter ce dimanche soir leur 17e titre national, le 2e consécutif et le 3e en quatre ans. Ce devrait être chose faite ce jeudi soir, si Genk ne bat l'Antwerp (18h30) ou si Bruges prend un point à Anderlecht (21h00).

Dimanche, pendant un long moment, on a eu l'impression d'assister à une répétition du premier match même si en fin de première période les Brugeois ont semblé gagner en confiance. Le match était fermé et Bas Dost, pourtant le sniper attitré, a préféré donner le ballon de la tête à Mats Rits alors qu'il était isolé sur un centre de Ruud Vormer (32e).

La montée de Vanaken à la mi-temps a changé la donne. Le Club de Bruges a soudainement été plus dynamique. Et sur un éclair de De Ketelaere, les visités ont ouvert la marque (60e, 1-0). L'Antwerp a répondu à ce goal de classe par un goal de classe de Mbokani, sur un service de Jordan Lukaku (62e).

La joie des Anversois aura été de courte durée car Jean Butez a commis un penalty sur Noa Lang que Vanaken a transformé froidement (62e, 2-1). La fin de la rencontre a été acharnée avec Odillon Kossonou, qui a sauvé son camp devant Buta (70e) mais Bruges a aussi manqué de faire le break par Lang, qui avait mis trois adversaires dans le vent (90e).

Les buts de Charles De Ketelaere (60e) et de Hans Vanaken sur penalty (62e) ont permis aux Blauw & Zwart de consolider leur première place au classement avec 43 points. Ils reprennant cinq unités d'avance sur Genk (38 points, 2e) alors qu'il n'en reste plus que six en jeu.Anderlecht et l'Antwerp comptent tous les deux 32 points. Ils se disputeront probablement la 3e place, qui donnera droit à la qualification pour les poules l'Europa League vu que Genk est très bien placé pour décrocher le deuxième ticket pour la Ligue des Champions. Sans le succès des Limbourgeois samedi soir 1-2 à Anderlecht, les Brugeois auraient pu fêter ce dimanche soir leur 17e titre national, le 2e consécutif et le 3e en quatre ans. Ce devrait être chose faite ce jeudi soir, si Genk ne bat l'Antwerp (18h30) ou si Bruges prend un point à Anderlecht (21h00). Dimanche, pendant un long moment, on a eu l'impression d'assister à une répétition du premier match même si en fin de première période les Brugeois ont semblé gagner en confiance. Le match était fermé et Bas Dost, pourtant le sniper attitré, a préféré donner le ballon de la tête à Mats Rits alors qu'il était isolé sur un centre de Ruud Vormer (32e). La montée de Vanaken à la mi-temps a changé la donne. Le Club de Bruges a soudainement été plus dynamique. Et sur un éclair de De Ketelaere, les visités ont ouvert la marque (60e, 1-0). L'Antwerp a répondu à ce goal de classe par un goal de classe de Mbokani, sur un service de Jordan Lukaku (62e). La joie des Anversois aura été de courte durée car Jean Butez a commis un penalty sur Noa Lang que Vanaken a transformé froidement (62e, 2-1). La fin de la rencontre a été acharnée avec Odillon Kossonou, qui a sauvé son camp devant Buta (70e) mais Bruges a aussi manqué de faire le break par Lang, qui avait mis trois adversaires dans le vent (90e).