Le Club Bruges n'avait pas d'autre choix que de s'imposer pour conserver un espoir de titre avant de recevoir Genk, vainqueur vendredi de l'Antwerp (4-0), dimanche prochain.

Après un début de match nerveux, Bruges se montrait menaçant via Wesley (23e) et Vormer (29e). Les Brugeois trouvaient l'ouverture à la 33e minute lorsque Rits concluait parfaitement un mouvement collectif initié par Vanaken et poursuivi par Vormer.

La Gantoise réagissait aussitôt. Yaremchuk obligeait Horvath à sortir le grand jeu (37e) puis, en excellente position, manquait le cadre de la tête (45e+2).

En seconde période, Horvath partait à la faute sur un tir de l'entrée du rectangle d'Odjidja. L'arbitre Laforge annulait, après intervention du VAR, pour un hors-jeu de Dejaegere qui se trouvait dans le champ de vision d'Horvath et influençait dès lors l'action, selon l'arbitre (63e).

Après une belle parade de Kaminski sur une frappe de Wesley (68e), la rencontre vivait deux minutes très intenses: la transversale repoussait une tentative de Verstraete (72e). Sur le contre, Vanaken marquait. Mais le VAR intervenait et M. Laforge annulait pour la même raison que précédemment: Wesley influençait l'action en se trouvant devant le gardien (73e).

Un nouveau but gantois était refusé pour hors-jeu, mais cette fois Souquet apparaissait directement être au-delà des défenseurs adverses (80e).

Une tête de Sorloth bloquée par Horvath (90e) constituait la dernière occasion du match.

Le Club Bruges, 44 points, reste à 6 longueurs de Genk. Dimanche prochain, le champion en titre et le leader s'affronteront à 18h00 pour le compte de la 8e journée. Genk sera sacré champion en cas de victoire. Au contraire, un succès brugeois relancera le suspense alors qu'il restera deux journées à disputer.

La Gantoise, 26 points, est sixième.