Bruges aura certes son déplacement européen de mercredi au Paris Saint-Germain, face auquel il a une revanche à prendre, en tête. Mais aussi qu'il ne peut pas manquer cette occasion de mettre une pression maximale sur le Standard, son seul rival à ce stade de la compétition, dont le duel à La Gantoise, dimanche (18 heures), s'annonce autrement plus compliqué. De plus contrairement à Bruges, le Standard n'a pas de marge de sécurité par rapport à Gand, qui le dépassera au classement par points perdus en cas de victoire. Or les Buffalos ont jusqu'à présent tout gagné (18 points sur 18 !), sauf contre Wolfsburg (2-2) en Europa League, dans leur bijou de Ghelamco Arena. Malines, dont la troisième place est menacée après son faux pas de mercredi contre Saint-Trond (1-2), devra attendre dimanche soir (20 heures) et la visite de Charleroi, pour tenter d'effacer le préjudice. Et de remonter sur le podium, dont La Gantoise et l'Antwerp, qui se déplace à Mouscron samedi soir (20 heures), auront eu l'occasion de provisoirement le déloger. Les Hurlus ont dégringolé à la neuvième place après un 3 sur 18. Ils n'ont plus gagné depuis la septième journée (2-0 contre Courtrai). Eupen, qui n'est plus vraiment en position d'attardé après une bonne série de trois matches sans défaite (7 points sur neuf), pourra dès lors aborder le match d'ouverture de cette 14e journée dans le costume assez confortable de celui qui n'a rien à perdre, samedi (18 heures) contre Genk. Le champion en titre n'a par contre pas intérêt à rentrer bredouille de son expédition en pays germanophone, sous peine d'être aspiré vers le milieu de classement. Saint-Trond, dixième, qui compte quatre points d'avance sur Ostende, quatorzième, ne voudra pas non plus voir la marée de l'Atlantique se rapprocher de son Stayen. Enfin malheureusement pour le Cercle de Bruges, dernier avec 4 points, auquel Anderlecht est dans l'obligation de faire payer la frustration ressentie à tous les étages du club de son ancien entraîneur Franky Vercauteren après les points perdus à Eupen (0-0) et contre La Gantoise (3-3), dimanche après-midi (14h30) au Lotto Park, il a peu de chances de reprendre beaucoup de terrain à Waasland-Beveren, avant-dernier. Au contraire, même, puisque dans leur Freethiel, les Waeslandiens ne partiront pas battus d'avance, loin s'en faut, samedi (20 heures) contre Zulte Waregem... (Belga)