Marc Degryse
Opinion

21/08/18 à 10:50 - Mise à jour à 11:02

Bruges-Anderlecht, un premier test

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, il n'y a pas vraiment de favori pour le topper de dimanche prochain.

Bruges-Anderlecht, un premier test

Adrien Trebel face à Ruud Vormer lors des derniers play-offs. © BELGA

Dimanche prochain, nous aurons droit au premier véritable choc de la saison avec la rencontre entre le Club Bruges et Anderlecht. Côté mauve, le moral est au beau fixe avec ce parcours jusqu'à présent parfait. L'équipe a été renouvelée, compte beaucoup de jeunes et même si les deux derniers matches ont été un peu moins bons que les deux premiers, les résultats sont là. Tout n'est évidemment pas encore parfait, les Bruxellois auraient dû être battus par Charleroi il y a 10 jours, mais c'est logique. Les deux prochaines rencontres, à Bruges et face à l'Antwerp constitueront de bons tests. Tant pour les jeunes que pour le duo Santini-Dimata.

Dans l'entrejeu, j'ai trouvé Adrien Trebel exceptionnel. On ne parle d'ailleurs pas de l'absence de Sven Kums. Evgen Makarenko reste dans son ombre mais leur association est intéressante. On peut penser que Kums est meilleur footballeur que l'Ukrainien mais un duo qui fonctionne est plus efficace que deux individualités qui n'apportent pas le surplus nécessaire l'un à l'autre. Le travail invisible de Makarenko permet à Trebel de s'épanouir, de s'infiltrer, de dribbler.

Dans les cages, Thomas Didillon a livré quatre bonnes premières parties, ce sera intéressant de le voir désormais dans des situations où il sera plus sous pression. Le secteur défensif est toutefois celui qui pose le plus de questions. Ognjen Vranjes a confirmé sa réputation avec ce tacle stupide face aux Hurlus. Il sera donc probablement suspendu dimanche et un trois arrière composé de Dennis Appiah, Sebastiaan Bornauw et Antonio Milic me paraît un peu limite. Hein Vanhaezebrouck dispose de peu de solutions dans ce secteur. La confrontation face à l'Antwerp sera également intéressante, je suis curieux de voir comment Anderlecht se débrouillera dans ce type de rencontre physique.

On l'a vu dans le match entre le Club Bruges et les Anversois, ces derniers proposent peu de football et cherchent sans cesse le duel. Les hommes d'Ivan Leko ont été à la peine et font face à des problèmes offensifs suite aux nombreuses défections. Le jeune Loïs Openda ne s'est pas mal débrouillé vu son âge, il a bien travaillé mais j'ai été moins convaincu par Siebe Schrijvers et la titularisation d'Emmanuel Dennis sur le flanc droit n'a pas été un succès non plus. La situation brugeoise est tout de même bizarre : Wesley est suspendu tandis que des atouts comme Anthony Limbombe et Abdoulay Diaby, sur le départ, sont inutilisés. La décision de les écarter pose question. Ils sont sous contrat et sont donc payés pour rien depuis plusieurs mois. Que se passera-t-il si finalement l'un d'eux n'était pas transféré d'ici la fin du mercato ?

Partager

"Grâce à ce bon départ des Mauves et au récent faux-pas brugeois, il n'y a pas vraiment de favori et c'est déjà un pas en avant pour Anderlecht. "

Ce léger faux-pas face au matricule 1 ne doit toutefois pas faire paniquer les Brugeois. Bien sûr, l'erreur de Karlo Letica a coûté deux points le week-end dernier mais ça ne va pas faire retomber le Club dans ses problèmes de gardiens, comme il en a tant connu la saison dernière. Le Croate a déjà montré qu'il avait du talent et une attitude positive, même s'il est jeune et qu'il commettra encore des erreurs. Cela lui ajoute tout de même un surplus de pression avant ce topper.

Si, à la maison, le Club Bruges est toujours redoutable, le Sporting d'Anderlecht est allé y chercher trois points lors de son dernier déplacement là-bas, en mai, durant les play-offs. Grâce à cette victoire, à ce bon départ des Mauves et au récent faux-pas brugeois, il n'y a pas vraiment de favori et c'est déjà un pas en avant pour Anderlecht par rapport à un passé récent. Après cela, Bruges se déplace à Zulte, ce qui n'est pas évident non plus. Le Standard bénéficie, lui, d'un calendrier plus clément avec la visite de Saint-Trond suivi d'un déplacement à Eupen, tout comme Genk qui doit recevoir Waasland-Beveren avant de se déplacer à Courtrai. Les Limbourgeois sont agréables à voir jouer en ce moment. Même si Charleroi a été bon, c'est clairement eux qui développent le football le plus attractif en terme de spectacle avec le merveilleux duo Malinovski-Pozuelo. Tout ça promet !

Nos partenaires