Le Werder avait demandé aux autorités régionales l'autorisation de reprendre l'entraînement par petits groupes à partir de lundi, mais Ulrich Mäurer, ministre de l'intérieur du Länder, a indiqué qu'une telle mesure n'est pas possible pour le moment. Il a critiqué la Ligue allemande de football pour son intention de reprendre le championnat en mai et doute que le football puisse recommencer à ce moment-là. Ulrich Mäurer s'est également opposé aux solutions individuelles des Länders et plaide pour une décision nationale sur la question de l'entraînement. De fait, plusieurs autres clubs ont été autorisés par leurs autorités régionales à s'entraîner à nouveau, comme le Borussia Dortmund (en petits groupes) et Augsbourg (équipe complète). Vendredi, c'est Hoffenheim et le Fortuna Düsseldorf qui ont annoncé une reprise des entraînements par petits groupes. "L'équipe s'entraînera en petits groupes, en prêtant une attention particulière à l'hygiène et aux réglementations gouvernementales", a expliqué le directeur technique d'Hoffenheim Alexander Rosen. Le club a préparé une vidéo dans laquelle les médecins et le physiothérapeute expliquent aux joueurs les règles en vigueur dans le complexe d'entraînement. Dietmar Hopp, le riche propriétaite du club, a investi massivement dans la recherche qui devrait aboutir à un vaccin contre le coronavirus. Du côté de Düsseldorf, on explique que les joueurs "seront répartis en petits groupes de deux, respecteront la distance de sécurité nécessaire et rentreront chez eux immédiatement après la session d'entraînement". (Belga)

Le Werder avait demandé aux autorités régionales l'autorisation de reprendre l'entraînement par petits groupes à partir de lundi, mais Ulrich Mäurer, ministre de l'intérieur du Länder, a indiqué qu'une telle mesure n'est pas possible pour le moment. Il a critiqué la Ligue allemande de football pour son intention de reprendre le championnat en mai et doute que le football puisse recommencer à ce moment-là. Ulrich Mäurer s'est également opposé aux solutions individuelles des Länders et plaide pour une décision nationale sur la question de l'entraînement. De fait, plusieurs autres clubs ont été autorisés par leurs autorités régionales à s'entraîner à nouveau, comme le Borussia Dortmund (en petits groupes) et Augsbourg (équipe complète). Vendredi, c'est Hoffenheim et le Fortuna Düsseldorf qui ont annoncé une reprise des entraînements par petits groupes. "L'équipe s'entraînera en petits groupes, en prêtant une attention particulière à l'hygiène et aux réglementations gouvernementales", a expliqué le directeur technique d'Hoffenheim Alexander Rosen. Le club a préparé une vidéo dans laquelle les médecins et le physiothérapeute expliquent aux joueurs les règles en vigueur dans le complexe d'entraînement. Dietmar Hopp, le riche propriétaite du club, a investi massivement dans la recherche qui devrait aboutir à un vaccin contre le coronavirus. Du côté de Düsseldorf, on explique que les joueurs "seront répartis en petits groupes de deux, respecteront la distance de sécurité nécessaire et rentreront chez eux immédiatement après la session d'entraînement". (Belga)