Six coureurs, Dimitri Peyskens (Wallonie-Bruxelles), Michiel Dieleman (Cibel-Cebon), le Néerlandais Justin Timmermans (Roompot-Charles), le Français Morice Julien (Vital Concept-B&B Hotels), le Danois Matthias Norsgaard (Riwal Readynez) et l'Italien Andrea Vendrame (Androni Giocattoli-Sidermec) sont partis dès les premiers kilomètres de course. Ils ont compté plus de 7 minutes d'avance. Une chute survenait dans le peloton à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée. Fabio Jakobsen (Deceuninck - Quick-Step) était la principale victime, alors que son équipier Alvaro Hodeg, tenant du titre, changeait de vélo. Alors que le peloton revenait sur les échappés, Norsgaard jouait son va-tout et entamait seul en tête le dernier tour du circuit de 13 km. Le regroupement général s'opérait à 9 km de l'arrivée. Une nouvelle chute survenait alors qu'il ne restait que 2,5 km à parcourir. Au sprint, Ackermann se montrait le plus rapide devant Halvorsen, vainqueur de course en 2017, et Hodeg, lauréat l'an passé. Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) a pris la cinquième place, Sasha Weemaes (Sport Vlaanderen-Baloise) la sixième et Lawrence Naesen (Lotto Soudal) la septième. Ackermann, 25 ans, décroche la 11e victoire de sa carrière, sa deuxième de la saison après la Clasica de Almeria. La Bredene-Coxyde Classic a pris cette année la succession de la Handzame Classic. (Belga)