"Mancini ne veut pas libérer Dedryck pour le moment", déclare le père de Boyata. "Le manager dit compter sur lui pour la saison à venir si aucun renfort ne pointe le bout de son nez. Donc pour le moment on attend."

De son côté, le jeune défenseur central souhaite se trouver un nouveau club dans lequel il pourra jouir d'un maximum de temps de jeu. "Je ne le cache pas, nous avons déjà discuté avec Twente", explique calmement le père du joueur. "Les Néerlandais veulent vraiment le transférer. Ils voudraient l'acheter à titre définitif, mais Manchester City voudrait plutôt le prêter. De toute manière, les Citizens ne donneront leur réponse qu'en dernière minute. Jusque-là, nous sommes bloqués. Nous négocierons avec Twente quand City nous donnera son aval."

Everton aussi sur la balle

Twente constituerait un choix intelligent pour le jeune Diable, il y trouverait un encadrement plus familial et un coach bien moins réticent à faire de lui un titulaire à part entière. City envisage pourtant une seconde option de prêt pour Boyata. "L'intérêt le plus concret vient de Twente, mais Everton désirerait également le transférer", explique encore le père de Dedryck. "Mais nous n'avons jamais discuté avec eux. Manchester City nous a dit qu'il avait été contacté par Everton. Il ne nous reste plus qu'à attendre."

RVP (stg.), Sportfootmagazine.be

"Mancini ne veut pas libérer Dedryck pour le moment", déclare le père de Boyata. "Le manager dit compter sur lui pour la saison à venir si aucun renfort ne pointe le bout de son nez. Donc pour le moment on attend." De son côté, le jeune défenseur central souhaite se trouver un nouveau club dans lequel il pourra jouir d'un maximum de temps de jeu. "Je ne le cache pas, nous avons déjà discuté avec Twente", explique calmement le père du joueur. "Les Néerlandais veulent vraiment le transférer. Ils voudraient l'acheter à titre définitif, mais Manchester City voudrait plutôt le prêter. De toute manière, les Citizens ne donneront leur réponse qu'en dernière minute. Jusque-là, nous sommes bloqués. Nous négocierons avec Twente quand City nous donnera son aval." Everton aussi sur la balle Twente constituerait un choix intelligent pour le jeune Diable, il y trouverait un encadrement plus familial et un coach bien moins réticent à faire de lui un titulaire à part entière. City envisage pourtant une seconde option de prêt pour Boyata. "L'intérêt le plus concret vient de Twente, mais Everton désirerait également le transférer", explique encore le père de Dedryck. "Mais nous n'avons jamais discuté avec eux. Manchester City nous a dit qu'il avait été contacté par Everton. Il ne nous reste plus qu'à attendre."RVP (stg.), Sportfootmagazine.be