"A la suite d'une analyse exhaustive (...) il a été décidé d'expulser l'athlète Andy Cruz Gómez de la structure sportive cubaine", a déclaré la Fédération dans un communiqué. Andy Cruz, champion olympique des légers (63 kg) à Tokyo-2020, était considéré comme le plus technique de l'équipe des Domadores de Cuba, qui cumule 80 titres mondiaux chez les amateurs et 41 sacres olympiques. Le 28 juin, la Fédération cubaine de boxe avait signalé qu'Andy Cruz avait été surpris "en train de tenter de quitter illégalement le pays", évoquant "un acte grave d'indiscipline". Parmi les sportifs cubains de renom qui ont réussi cette année à quitter le pays, figurent le lutteur Ismael Borrero, champion olympique 2016, et le canoéiste Fernando Dayan Jorge, champion olympique à Tokyo. Ces départs interviennent alors que Cuba traverse une grave crise économique, la pire depuis 30 ans. Nombre d'habitants cherchent à émigrer à tout prix, certains par la mer mais la majorité par l'Amérique centrale. (Belga)

"A la suite d'une analyse exhaustive (...) il a été décidé d'expulser l'athlète Andy Cruz Gómez de la structure sportive cubaine", a déclaré la Fédération dans un communiqué. Andy Cruz, champion olympique des légers (63 kg) à Tokyo-2020, était considéré comme le plus technique de l'équipe des Domadores de Cuba, qui cumule 80 titres mondiaux chez les amateurs et 41 sacres olympiques. Le 28 juin, la Fédération cubaine de boxe avait signalé qu'Andy Cruz avait été surpris "en train de tenter de quitter illégalement le pays", évoquant "un acte grave d'indiscipline". Parmi les sportifs cubains de renom qui ont réussi cette année à quitter le pays, figurent le lutteur Ismael Borrero, champion olympique 2016, et le canoéiste Fernando Dayan Jorge, champion olympique à Tokyo. Ces départs interviennent alors que Cuba traverse une grave crise économique, la pire depuis 30 ans. Nombre d'habitants cherchent à émigrer à tout prix, certains par la mer mais la majorité par l'Amérique centrale. (Belga)