Il ne lui a fallu que six minutes pour décrocher sa 35e victoire en 35 combats, La 32e avant la limite, devant 16.353 spectateurs. Le Kazakh, établi à Los Angeles, a envoyé son adversaire au tapis dès la première reprise, puis a récidivé dans le second round. Wade s'est relevé brièvement, avant d'encaisser deux uppercuts qui l'ont mis KO. Golovkin qui espère devenir la nouvelle sensation de la boxe mondiale après les départs à la retraite de l'Américain Floyd Mayweather et du Philippin Manny Pacquiao, a signé sa 22e victoire consécutive avant la limite. "Je me sens fort, je suis là pour durer, je ne vais pas me dégonfler", a-t-il lancé. Dans l'espoir de décrocher "LE" combat qui le fera devenir une star planétaire, il a aussitôt défié le Mexicain Saul Alvarez, lequel détient le seul titre manquant encore à son palmarès. "Donne-moi ma ceinture, elle m'appartient, il faut qu'on se rencontre", a-t-il martelé, alors qu'Alvarez, champion WBC des moyens, va remettre son titre en jeu contre le Britannique Amir Khan le 7 mai à la T-Mobile Arena de Las Vegas. Wade, qui était jusque-là invaincu, affiche désormais à son bilan 18 victoires et une défaite. "Il est vraiment puissant, je ne m'attendais pas à cela, dès qu'il vous touche, cela devient très compliqué, j'aurais pu faire une ou deux choses différemment, mais c'est un grand champion, il a tout pour devenir un très grand", a-t-il reconnu. Plus tôt, le Nicaraguéen Roman Gonzalez avait facilement conservé son titre WBC des poids mouche (- 50,802 kgs) en battant le Portoricain McWilliams Arroyo aux points. Gonzalez a été déclaré vainqueur à l'issue des douze reprises à l'unanimité des trois juges-arbitres (119-109, 119-109, 120-108). Il a signé à 28 ans sa 45e victoire en autant de combats, dont 38 avant la limite, dans un duel à sens unique qu'il a dominé de bout en bout. Il remettait en jeu pour la quatrième fois le titre remporté en septembre 2014 à Tokyo face au Japonais Akira Yaegashi. Arroyo a concédé de son côté sa troisième défaites pour 16 victoires. Il avait déjà été battu par le Thaïlandais Amnat Ruenroeng pour le titre IBF de la catégorie en septembre 2014 . (Belga)

Il ne lui a fallu que six minutes pour décrocher sa 35e victoire en 35 combats, La 32e avant la limite, devant 16.353 spectateurs. Le Kazakh, établi à Los Angeles, a envoyé son adversaire au tapis dès la première reprise, puis a récidivé dans le second round. Wade s'est relevé brièvement, avant d'encaisser deux uppercuts qui l'ont mis KO. Golovkin qui espère devenir la nouvelle sensation de la boxe mondiale après les départs à la retraite de l'Américain Floyd Mayweather et du Philippin Manny Pacquiao, a signé sa 22e victoire consécutive avant la limite. "Je me sens fort, je suis là pour durer, je ne vais pas me dégonfler", a-t-il lancé. Dans l'espoir de décrocher "LE" combat qui le fera devenir une star planétaire, il a aussitôt défié le Mexicain Saul Alvarez, lequel détient le seul titre manquant encore à son palmarès. "Donne-moi ma ceinture, elle m'appartient, il faut qu'on se rencontre", a-t-il martelé, alors qu'Alvarez, champion WBC des moyens, va remettre son titre en jeu contre le Britannique Amir Khan le 7 mai à la T-Mobile Arena de Las Vegas. Wade, qui était jusque-là invaincu, affiche désormais à son bilan 18 victoires et une défaite. "Il est vraiment puissant, je ne m'attendais pas à cela, dès qu'il vous touche, cela devient très compliqué, j'aurais pu faire une ou deux choses différemment, mais c'est un grand champion, il a tout pour devenir un très grand", a-t-il reconnu. Plus tôt, le Nicaraguéen Roman Gonzalez avait facilement conservé son titre WBC des poids mouche (- 50,802 kgs) en battant le Portoricain McWilliams Arroyo aux points. Gonzalez a été déclaré vainqueur à l'issue des douze reprises à l'unanimité des trois juges-arbitres (119-109, 119-109, 120-108). Il a signé à 28 ans sa 45e victoire en autant de combats, dont 38 avant la limite, dans un duel à sens unique qu'il a dominé de bout en bout. Il remettait en jeu pour la quatrième fois le titre remporté en septembre 2014 à Tokyo face au Japonais Akira Yaegashi. Arroyo a concédé de son côté sa troisième défaites pour 16 victoires. Il avait déjà été battu par le Thaïlandais Amnat Ruenroeng pour le titre IBF de la catégorie en septembre 2014 . (Belga)