Conceicao a battu en finale le Français Sofiane Oumiha sur décision unanime des juges, et décroche le premier titre olympique de la boxe brésilienne. Dans une ambiance de feu dans le Pavillon 6 qui accueille les épreuves de boxe à Rio, Conceicao a pris le meilleur dans les deux premiers rounds et a pu gérer dans la troisième reprise. Les médailles de bronze sont revenues au Cubain Lazaro Alvarez et au Mongol Otgondalai Dorjnyambuu, respectivement battus en demi-finales par Conceicao et Oumiha. La France doit encore attendre pour trouver un successeur à Brahim Asloum, dernier bleu sacré champion olympique de boxe en 2000 à Sydney. Tony Yoka (+91 kg), Estelle Mossely (-60 kg) et Sarah Ourahmoune (-51 kg), tous qualifiés pour les demi-finales, représentent les espoirs de titre tricolore à Rio. (Belga)

Conceicao a battu en finale le Français Sofiane Oumiha sur décision unanime des juges, et décroche le premier titre olympique de la boxe brésilienne. Dans une ambiance de feu dans le Pavillon 6 qui accueille les épreuves de boxe à Rio, Conceicao a pris le meilleur dans les deux premiers rounds et a pu gérer dans la troisième reprise. Les médailles de bronze sont revenues au Cubain Lazaro Alvarez et au Mongol Otgondalai Dorjnyambuu, respectivement battus en demi-finales par Conceicao et Oumiha. La France doit encore attendre pour trouver un successeur à Brahim Asloum, dernier bleu sacré champion olympique de boxe en 2000 à Sydney. Tony Yoka (+91 kg), Estelle Mossely (-60 kg) et Sarah Ourahmoune (-51 kg), tous qualifiés pour les demi-finales, représentent les espoirs de titre tricolore à Rio. (Belga)