"Je savais qu'en cas de défaite, je figurerais parmi les quatre joueuses susceptibles d'être repêchées", a-t-elle confié à Belga après l'annonce de la bonne nouvelle. "Mais je n'avais évidemment aucune garantie. Il y avait une joueuse qui s'était retirée du tableau, je ne sais pas qui, et je suis sortie comme première du tirage au sort. Bref, c'est top ! Je suis super contente, car j'étais très déçue après ma défaite. Je n'avais pas livré un bon match du tout. Je m'étais sentie moins en jambes que les autres jours et je n'étais pas parvenue à installer mon jeu et à être agressive pour la faire bouger comme je l'aurais souhaité. C'était terriblement frustrant, évidemment." Ysaline Bonaventure pourra donc tout de même embarquer dans l'avion à destination de Melbourne pour participer à la première levée du Grand Chelem de l'année. C'est la deuxième fois que la Liégeoise se retrouvera dans le tableau final de l'Open d'Australie. En 2019, elle s'était inclinée au premier tour contre l'Américaine Sachia Vickery. "Sincèrement, je ne sais pas si j'aurais tout de même fait le voyage si je n'avais pas été repêchée", a-t-elle poursuivi. "Je ne m'étais d'ailleurs pas posé la question, car j'envisageais de me qualifier normalement avec une victoire. Je prends cela comme une belle récompense de tout le travail effectué ces derniers mois derniers après la galère de fin de saison suite à ma blessure au genou à Roland-Garros. J'ai hâte de monter dans l'avion le 15 janvier et d'avoir une chance supplémentaire de signer un bon résultat là-bas." (Belga)

"Je savais qu'en cas de défaite, je figurerais parmi les quatre joueuses susceptibles d'être repêchées", a-t-elle confié à Belga après l'annonce de la bonne nouvelle. "Mais je n'avais évidemment aucune garantie. Il y avait une joueuse qui s'était retirée du tableau, je ne sais pas qui, et je suis sortie comme première du tirage au sort. Bref, c'est top ! Je suis super contente, car j'étais très déçue après ma défaite. Je n'avais pas livré un bon match du tout. Je m'étais sentie moins en jambes que les autres jours et je n'étais pas parvenue à installer mon jeu et à être agressive pour la faire bouger comme je l'aurais souhaité. C'était terriblement frustrant, évidemment." Ysaline Bonaventure pourra donc tout de même embarquer dans l'avion à destination de Melbourne pour participer à la première levée du Grand Chelem de l'année. C'est la deuxième fois que la Liégeoise se retrouvera dans le tableau final de l'Open d'Australie. En 2019, elle s'était inclinée au premier tour contre l'Américaine Sachia Vickery. "Sincèrement, je ne sais pas si j'aurais tout de même fait le voyage si je n'avais pas été repêchée", a-t-elle poursuivi. "Je ne m'étais d'ailleurs pas posé la question, car j'envisageais de me qualifier normalement avec une victoire. Je prends cela comme une belle récompense de tout le travail effectué ces derniers mois derniers après la galère de fin de saison suite à ma blessure au genou à Roland-Garros. J'ai hâte de monter dans l'avion le 15 janvier et d'avoir une chance supplémentaire de signer un bon résultat là-bas." (Belga)