Les rencontres peuvent se jouer mais à huis clos, or les clubs voudraient pouvoir jouer devant du public. La BNXT League en est pour l'heure à sa phase nationale. Une fois terminée, la phase transfrontalière avec des poules regroupant les équipes qualifiées belges et néerlandaises pourra commencer. Les deux premières journées de cette transfrontalière sont reportées et le début de celle-ci débutera le 5 mars, après la fenêtre internationale, et doit se finir comme prévu le 29 avril. La fin du championnat reste programmée au 10 juin. Par ailleurs, les demi-finales (aller-retour) en back-to-back de la Coupe de Belgique sont prévues le week-end des 4-5 et 6 février. "L'incertitude prolongée de la présence du public dans les deux pays suscite, à juste titre, une grande inquiétude chez nos clubs, pour qui jouer sans public est une perte financière", a justifié Wim Van de Keere, le directeur de la ligue. "Dans ce sens, nous, en tant que ligue, continuons à demander un soutien financier pour nos clubs. En annulant l'All Star Game (initialement prévu le 5 février, ndlr) et les deux week-ends supplémentaires de février, nous avons pu créer l'espace nécessaire pour, d'une part, donner aux clubs plus de chances de jouer à nouveau avec un public et, d'autre part, alléger le lourd calendrier sportif de janvier". (Belga)

Les rencontres peuvent se jouer mais à huis clos, or les clubs voudraient pouvoir jouer devant du public. La BNXT League en est pour l'heure à sa phase nationale. Une fois terminée, la phase transfrontalière avec des poules regroupant les équipes qualifiées belges et néerlandaises pourra commencer. Les deux premières journées de cette transfrontalière sont reportées et le début de celle-ci débutera le 5 mars, après la fenêtre internationale, et doit se finir comme prévu le 29 avril. La fin du championnat reste programmée au 10 juin. Par ailleurs, les demi-finales (aller-retour) en back-to-back de la Coupe de Belgique sont prévues le week-end des 4-5 et 6 février. "L'incertitude prolongée de la présence du public dans les deux pays suscite, à juste titre, une grande inquiétude chez nos clubs, pour qui jouer sans public est une perte financière", a justifié Wim Van de Keere, le directeur de la ligue. "Dans ce sens, nous, en tant que ligue, continuons à demander un soutien financier pour nos clubs. En annulant l'All Star Game (initialement prévu le 5 février, ndlr) et les deux week-ends supplémentaires de février, nous avons pu créer l'espace nécessaire pour, d'une part, donner aux clubs plus de chances de jouer à nouveau avec un public et, d'autre part, alléger le lourd calendrier sportif de janvier". (Belga)