Bjorn Ruytinx avait accroché la jambe de Christophe Diandy lors du match Mons-OHL (3-2) du 16 mars dernier, dernière journée de la phase classique du championnat. L'arbitre de la partie Tim Pots n'avait pas vu la phase et Ruytinx n'avait dès lors pas été sanctionné.

Dans pareil cas, le parquet fédéral a le droit de poursuivre les joueurs concernés sur base des images télévisées.

Ruytinx est passé mardi devant la commission des litiges, qui l'a suspendu pour trois rencontrers et lui a infligé une amende de 500 euros. L'attaquant louvaniste manquera donc les trois premiers duels des play-offs III entre OHL et Mons, le 29 mars (à Louvain), le 5 avril (à Mons) et le 12 avril (à Louvain). OHL peut encore aller en appel de cette décision.

Bjorn Ruytinx avait accroché la jambe de Christophe Diandy lors du match Mons-OHL (3-2) du 16 mars dernier, dernière journée de la phase classique du championnat. L'arbitre de la partie Tim Pots n'avait pas vu la phase et Ruytinx n'avait dès lors pas été sanctionné. Dans pareil cas, le parquet fédéral a le droit de poursuivre les joueurs concernés sur base des images télévisées. Ruytinx est passé mardi devant la commission des litiges, qui l'a suspendu pour trois rencontrers et lui a infligé une amende de 500 euros. L'attaquant louvaniste manquera donc les trois premiers duels des play-offs III entre OHL et Mons, le 29 mars (à Louvain), le 5 avril (à Mons) et le 12 avril (à Louvain). OHL peut encore aller en appel de cette décision.