"En accord avec le coach Ronny Van Geneugden, il a été décidé de ne pas reprendre Bjorn Ruytinx dans la sélection. Suite aux remous des derniers jours, OHL veut attendre en toute sérénité l'avis de la commission des litiges", a fait savoir jeudi le club louvaniste dans un communiqué. Ruytinx, auteur d'un tackle particulièrement agressif sur le médian du Standard Medi Carcela le week-end dernier, devra se présenter mardi devant cette commission des litiges sur base des images télés.

Il aura à expliquer son comportement, considéré comme déplacé par l'Union Belge de football, après sa faute pour laquelle il fut sanctionné d'une carte jaune. Carcela, qui s'était fait lui-même justice en claquant une gifle à son agresseur, s'est vu lui infligé mardi une suspension de quatre journées effectives et une amende de 800 euros. Après 18 journées de compétition, OHL totalise 16 points et figure au 14e rang du classement de D1. Ostende compte deux points de plus et est 11e.

"En accord avec le coach Ronny Van Geneugden, il a été décidé de ne pas reprendre Bjorn Ruytinx dans la sélection. Suite aux remous des derniers jours, OHL veut attendre en toute sérénité l'avis de la commission des litiges", a fait savoir jeudi le club louvaniste dans un communiqué. Ruytinx, auteur d'un tackle particulièrement agressif sur le médian du Standard Medi Carcela le week-end dernier, devra se présenter mardi devant cette commission des litiges sur base des images télés. Il aura à expliquer son comportement, considéré comme déplacé par l'Union Belge de football, après sa faute pour laquelle il fut sanctionné d'une carte jaune. Carcela, qui s'était fait lui-même justice en claquant une gifle à son agresseur, s'est vu lui infligé mardi une suspension de quatre journées effectives et une amende de 800 euros. Après 18 journées de compétition, OHL totalise 16 points et figure au 14e rang du classement de D1. Ostende compte deux points de plus et est 11e.