"J'ai fait un bon chrono, le parcours et la distance me convenaient bien. J'ai même pris un peu de temps sur Hirschi. D'un autre côté, De Plus m'a devancé de deux secondes mais je suis satisfait de ce résultat", a expliqué le Belge de 28 ans, 28 victoires au compteur. Le vent, se mettant à souffler beaucoup plus fort pour les coureurs les mieux classés au général, a eu une influence sur la course. "J'ai adapté mon approche du chrono car je savais qu'il ne fallait pas y aller trop fort dans la première moitié. La seconde nous était ensuite plus favorable" a continué le Limbourgeois. S'il parvient à maîtriser l'ultime étape de ce BinckBank Tour, Wellens inscrira son nom au palmarès de l'épreuve pour la troisième fois après 2014 et 2015. "Je n'ai que quelques secondes d'avance sur mes concurrents les plus proches. Mais je peux compter sur une très bonne équipe, qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour défendre ce maillot de leader. J'espère avoir de bonnes jambes car cette étape sera particulièrement difficile. Je m'attends à être attaqué de toutes parts." (Belga)