"Il y avait beaucoup de pression sur les épaules des filles pour éviter la dégradation à l'occasion de ce match contre les Biélorusses. Mais elles ont bien fait le job. Elles ont conservé une meilleure structure que lors des deux derniers matchs contre l'Espagne et l'Irlande. Elles savaient qu'elles devaient rester patientes jusqu'au bout", a déclaré Niels Thijssen, le coach de la Belgique, qui aura quelques enseignements à tirer des deux défaites contre l'Espagne en phase de groupes et vendredi contre l'Irlande en match de classement. "Il ne faut pas oublier ces revers, mais aussi tenir compte des victoires les précédant. Dire que le mental des filles leur a coûté leur qualification pour le dernier carré est un raccourci un peu rapide. La balance est toujours positive, avec une progression énorme observée ces deux dernières années. Il faudra analyser et tirer des leçons de la défaite contre l'Espagne, mais surtout retenir toutes les autres bonnes choses", selon Thijssen. (Belga)