Storck, 59 ans, était arrivé à Genk en décembre dernier, après le départ de John van den Brom alors que le club pointait à la huitième position du championnat. Une place qu'occupait également Genk au terme de la saison régulière. Le club limbourgeois a ensuite fini deuxième des Europe playoffs.

Durant l'ère Storck, Genk affiche un bilan de 12 victoires, 4 partages et 8 défaites en 24 rencontres.

Il s'agissait de la troisième expérience en Belgique pour Storck, après ses passages à Mouscon (2018-2019) et au Cercle Bruges (2019-2020).

Dans sa carrière, l'entraîneur allemand a aussi dirigé le Kazakhstan (2008-2010) et la Hongrie (2015-2017). Avant de prendre la tête de Genk, il avait entrainé le DAC Dunajska Streda en Slovaquie lors de la saison 2020-2021.

Storck, 59 ans, était arrivé à Genk en décembre dernier, après le départ de John van den Brom alors que le club pointait à la huitième position du championnat. Une place qu'occupait également Genk au terme de la saison régulière. Le club limbourgeois a ensuite fini deuxième des Europe playoffs. Durant l'ère Storck, Genk affiche un bilan de 12 victoires, 4 partages et 8 défaites en 24 rencontres. Il s'agissait de la troisième expérience en Belgique pour Storck, après ses passages à Mouscon (2018-2019) et au Cercle Bruges (2019-2020). Dans sa carrière, l'entraîneur allemand a aussi dirigé le Kazakhstan (2008-2010) et la Hongrie (2015-2017). Avant de prendre la tête de Genk, il avait entrainé le DAC Dunajska Streda en Slovaquie lors de la saison 2020-2021.