Le nouveau président de la DFB est un ancien journaliste entré en politique en 2003. Il a notamment été secrétaire d'État au ministère en charge notamment du Sport dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il est arrivé dans le monde du football en 2019 en tant que dirigeant d'une fédération locale. Neuendorf devra redonner une stabilité à la DFB, qui a vu quatre présidents démissionner depuis 2012. Le dernier en date, Keller, a quitté son poste après avoir traité le vice-président Rainer Koch du nom d'un juge nazi lors d'une réunion de la DFB. Mais les problèmes de la fédération sont plus profonds : plusieurs scandales financiers et fiscaux ont éclaboussé l'organisme depuis la Coupe du monde 2006 jusqu'à des publicités plus récentes lors de rencontres internationales. Dans son discours, Neuendorf a souligné que la DFB et le football en général ont "besoin d'un changement de culture". "Nos relations doivent redevenir plus confiantes et moins bruyantes. La DFB est une fédération de football. Remettons le football au centre de nos préoccupations", a résumé le nouveau président. L'Allemagne organisera l'Euro masculin en 2024 et a présenté une candidature commune avec la Belgique et les Pays-Bas pour l'organisation du Mondial féminin 2027. (Belga)

Le nouveau président de la DFB est un ancien journaliste entré en politique en 2003. Il a notamment été secrétaire d'État au ministère en charge notamment du Sport dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il est arrivé dans le monde du football en 2019 en tant que dirigeant d'une fédération locale. Neuendorf devra redonner une stabilité à la DFB, qui a vu quatre présidents démissionner depuis 2012. Le dernier en date, Keller, a quitté son poste après avoir traité le vice-président Rainer Koch du nom d'un juge nazi lors d'une réunion de la DFB. Mais les problèmes de la fédération sont plus profonds : plusieurs scandales financiers et fiscaux ont éclaboussé l'organisme depuis la Coupe du monde 2006 jusqu'à des publicités plus récentes lors de rencontres internationales. Dans son discours, Neuendorf a souligné que la DFB et le football en général ont "besoin d'un changement de culture". "Nos relations doivent redevenir plus confiantes et moins bruyantes. La DFB est une fédération de football. Remettons le football au centre de nos préoccupations", a résumé le nouveau président. L'Allemagne organisera l'Euro masculin en 2024 et a présenté une candidature commune avec la Belgique et les Pays-Bas pour l'organisation du Mondial féminin 2027. (Belga)