La course, débridée sur les traditionnelles routes étroites et sinueuses du rendez-vous breton, a vu l'Italien Alessandro De Marchi entamer le final en tête. Le pensionnaire de l'équipe Israel Start Up Nation a vu un trio revenir sur lui, composé des Français Julian Alaphilippe et Benoît Cosnefroy, accompagnés du Danois Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step). Le trio a profité d'une des nombreuses ascensions pour distancer De Marchi, alors qu'il restait 23 kilomètres. En supériorité numérique devant, le 'Wolfpack' a aussi pu compter sur les autres membres de son équipe pour désorganiser la poursuite. La dernière difficulté, la Bosse du Pont-Neuf (1,5 km, 4,2 %), a vu le champion du monde passer à l'attaque. Seul Cosnefroy a été capable de le suivre. Le duo a commencé à se neutraliser à 2 bornes de la ligne, permettant à Honoré de revenir et ainsi effectuer le travail en vue du sprint pour 'Alaph'. Au sprint, Cosnefroy a confirmé l'impression visuelle laissée dans l'ultime bosse pour devancer le champion du monde et ainsi signer la 11e victoire de sa carrière, la première en WorldTour. (Belga)

La course, débridée sur les traditionnelles routes étroites et sinueuses du rendez-vous breton, a vu l'Italien Alessandro De Marchi entamer le final en tête. Le pensionnaire de l'équipe Israel Start Up Nation a vu un trio revenir sur lui, composé des Français Julian Alaphilippe et Benoît Cosnefroy, accompagnés du Danois Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step). Le trio a profité d'une des nombreuses ascensions pour distancer De Marchi, alors qu'il restait 23 kilomètres. En supériorité numérique devant, le 'Wolfpack' a aussi pu compter sur les autres membres de son équipe pour désorganiser la poursuite. La dernière difficulté, la Bosse du Pont-Neuf (1,5 km, 4,2 %), a vu le champion du monde passer à l'attaque. Seul Cosnefroy a été capable de le suivre. Le duo a commencé à se neutraliser à 2 bornes de la ligne, permettant à Honoré de revenir et ainsi effectuer le travail en vue du sprint pour 'Alaph'. Au sprint, Cosnefroy a confirmé l'impression visuelle laissée dans l'ultime bosse pour devancer le champion du monde et ainsi signer la 11e victoire de sa carrière, la première en WorldTour. (Belga)