L'avenir de Benjamin Nicaise, le directeur sportif du Standard, semble compromis, rapportent plusieurs médias mercredi matin. Bruno Venanzi, le président du club liégeois, qui souffre d'un mauvais passage en championnat (11e avec 13 points en 9 rencontres), aurait pris la décision de se séparer de l'ancien joueur de Mons et du Standard arrivé en 2017 en tant que manager.

Il était devenu moins de deux ans plus tard, le responsable de la cellule de recrutement du Standard, et depuis l'été dernier "directeur sportif des Rouches, en charge du recrutement et de la gestion journalière des staffs techniques, logistiques et médicaux du noyau professionnel", rappelle le groupe Sud Presse.

La direction du Standard a rencontré une délégation de supporters lundi lors d'un rendez-vous programmé de longue date. "Bruno Venanzi aurait confié que les chemins du Standard et de Benjamin Nicaise étaient amenés à se séparer", ajoute la DH-Les Sports.

Il serait reproché à Benjamin Nicaise de ne pas avoir réussi à pousser vers la sortie des joueurs qui s'accrochent à leur contrat et le manque de performance des recrues qu'il a attirées vers le club. On lui reprocherait aussi, en interne, d'avoir commis "deux ou trois bêtises", sans préciser lesquelles, avait écrit mardi déjà le quotidien Le Soir.

L'avenir de Benjamin Nicaise, le directeur sportif du Standard, semble compromis, rapportent plusieurs médias mercredi matin. Bruno Venanzi, le président du club liégeois, qui souffre d'un mauvais passage en championnat (11e avec 13 points en 9 rencontres), aurait pris la décision de se séparer de l'ancien joueur de Mons et du Standard arrivé en 2017 en tant que manager. Il était devenu moins de deux ans plus tard, le responsable de la cellule de recrutement du Standard, et depuis l'été dernier "directeur sportif des Rouches, en charge du recrutement et de la gestion journalière des staffs techniques, logistiques et médicaux du noyau professionnel", rappelle le groupe Sud Presse. La direction du Standard a rencontré une délégation de supporters lundi lors d'un rendez-vous programmé de longue date. "Bruno Venanzi aurait confié que les chemins du Standard et de Benjamin Nicaise étaient amenés à se séparer", ajoute la DH-Les Sports. Il serait reproché à Benjamin Nicaise de ne pas avoir réussi à pousser vers la sortie des joueurs qui s'accrochent à leur contrat et le manque de performance des recrues qu'il a attirées vers le club. On lui reprocherait aussi, en interne, d'avoir commis "deux ou trois bêtises", sans préciser lesquelles, avait écrit mardi déjà le quotidien Le Soir.