"Les dernières semaines ont été très difficiles. Nous ne sommes pas au niveau et nous commettons trop d'erreurs collectives", a reconnu Raman qui était monté au jeu au repos face à Brême. "Nous travaillons dur chaque jour. Cela se passe bien à l'entraînement mais nous ne parvenons pas à reproduire cela en match. Onze matchs de suite sans victoire, c'est très long. Ce n'est pas le Schalke que nous voulons montrer. Mais nous trouverons une solution, je suis certain que nous allons encore gagner des matchs." Depuis la reprise du championnat allemand, le club de Gelsenkirchen n'a pas encore pris le moindre point. Et l'ancien attaquant de La Gantoise et du Standard ne veut pas utiliser le huis clos comme excuse. "Pour chaque équipe, c'est dur de jouer dans un stade vide. Cela ne doit pas être une excuse. Nous devons continuer à travailler dur et la roue va tourner." Avec cette mauvaise série, Schalke 04 a chuté à la dixième place du classement. Raman, pour sa part, n'a plus trouvé le chemin des filets depuis le mois de décembre pour un total de quatre buts marqués cette saison. (Belga)

"Les dernières semaines ont été très difficiles. Nous ne sommes pas au niveau et nous commettons trop d'erreurs collectives", a reconnu Raman qui était monté au jeu au repos face à Brême. "Nous travaillons dur chaque jour. Cela se passe bien à l'entraînement mais nous ne parvenons pas à reproduire cela en match. Onze matchs de suite sans victoire, c'est très long. Ce n'est pas le Schalke que nous voulons montrer. Mais nous trouverons une solution, je suis certain que nous allons encore gagner des matchs." Depuis la reprise du championnat allemand, le club de Gelsenkirchen n'a pas encore pris le moindre point. Et l'ancien attaquant de La Gantoise et du Standard ne veut pas utiliser le huis clos comme excuse. "Pour chaque équipe, c'est dur de jouer dans un stade vide. Cela ne doit pas être une excuse. Nous devons continuer à travailler dur et la roue va tourner." Avec cette mauvaise série, Schalke 04 a chuté à la dixième place du classement. Raman, pour sa part, n'a plus trouvé le chemin des filets depuis le mois de décembre pour un total de quatre buts marqués cette saison. (Belga)