On ne pouvait espérer un meilleur dénouement. Le premier champion de l'histoire sera sacré à l'issue de la 14e et dernière journée de la compétition qui a réuni les quatre meilleures équipes belges et néerlandaises.

Le titre se jouera dans le match disputé à Enschede (à 15h00) entre les deux premiers du classement: un club belge le Standard Femina de Liège et un club néerlandais le FC Twente. Le gagnant du match sera champion, un match nul sacrera les Liégeoises. Les championnes de Belgique comptent pour l'heure 31 points et celles des Pays-Bas 30.

Créé pour professionnaliser et commercialiser le football féminin dans les deux pays, ce championnat aura paradoxalement surtout bénéficié aux clubs belges au niveau sportif.

Le Standard est l'arbre qui cache la forêt. Les trois autres clubs belges (Lierse, Anderlecht et Beerschot) occupent le bas du classement du championnat A. Dans le championnat B (qui réunit les quatre moins bons clubs de chaque pays), Saint-Trond, OHL, Zulte Waregem et FC Bruges sont eux aussi classés loin derrière les formations bataves.

"C'est toujours bénéfique de jouer contre plus fort que soi, cela permet de progresser", estime Patrick Wachel, l'entraîneur du Standard. "Je ne suis pas certain que les Néerlandaises étaient ravies d'effectuer 300 km de déplacement pour gagner avec 3, 4, 5 ou 6 buts d'avance."

On ne pouvait espérer un meilleur dénouement. Le premier champion de l'histoire sera sacré à l'issue de la 14e et dernière journée de la compétition qui a réuni les quatre meilleures équipes belges et néerlandaises. Le titre se jouera dans le match disputé à Enschede (à 15h00) entre les deux premiers du classement: un club belge le Standard Femina de Liège et un club néerlandais le FC Twente. Le gagnant du match sera champion, un match nul sacrera les Liégeoises. Les championnes de Belgique comptent pour l'heure 31 points et celles des Pays-Bas 30. Créé pour professionnaliser et commercialiser le football féminin dans les deux pays, ce championnat aura paradoxalement surtout bénéficié aux clubs belges au niveau sportif. Le Standard est l'arbre qui cache la forêt. Les trois autres clubs belges (Lierse, Anderlecht et Beerschot) occupent le bas du classement du championnat A. Dans le championnat B (qui réunit les quatre moins bons clubs de chaque pays), Saint-Trond, OHL, Zulte Waregem et FC Bruges sont eux aussi classés loin derrière les formations bataves. "C'est toujours bénéfique de jouer contre plus fort que soi, cela permet de progresser", estime Patrick Wachel, l'entraîneur du Standard. "Je ne suis pas certain que les Néerlandaises étaient ravies d'effectuer 300 km de déplacement pour gagner avec 3, 4, 5 ou 6 buts d'avance."