"Franchement, je ne comprends pas ma non-sélection", a expliqué Denis Odoi à la DH après un match de bonne facture face au Cercle ce dimanche. Il a d'ailleurs réalisé une superbe percée pour offrir le 0-1 à Mbokani.

Ne pas avoir été appelé l'an passé est logique selon lui au vu son temps de jeu famélique. "J'en ai parlé avec monsieur Wilmots", poursuit-il. "Il m'a dit : 'la seule chose que je veux, c'est que tu joues dans ton club.' C'est ce qui m'arrive : j'enchaîne les bons matchs et je viens de délivrer mon quatrième assist."

De plus, on connait la faiblesse au back droit chez les Diables. Toby Alderweireld, défenseur central avec l'Ajax Amsterdam, ou Guillaume Gillet, milieu droit à Anderlecht, sont souvent postés à droite en équipe nationale. Ce que Denis Odoi ne saisit pas vraiment. "Il [Marc Wimots] m'avait pourtant dit qu'il n'aimait pas changer les joueurs de place pour les mettre au back droit. Et là, il a le choix entre deux défenseurs centraux et un ailier droit ! Je suis déçu mais bon, moi, je fais mes matchs, je joue pour Anderlecht et pour moi", conclut-il fermement dans les colonnes de la Dernière Heure.

Sportfootmagazine.be

"Franchement, je ne comprends pas ma non-sélection", a expliqué Denis Odoi à la DH après un match de bonne facture face au Cercle ce dimanche. Il a d'ailleurs réalisé une superbe percée pour offrir le 0-1 à Mbokani. Ne pas avoir été appelé l'an passé est logique selon lui au vu son temps de jeu famélique. "J'en ai parlé avec monsieur Wilmots", poursuit-il. "Il m'a dit : 'la seule chose que je veux, c'est que tu joues dans ton club.' C'est ce qui m'arrive : j'enchaîne les bons matchs et je viens de délivrer mon quatrième assist." De plus, on connait la faiblesse au back droit chez les Diables. Toby Alderweireld, défenseur central avec l'Ajax Amsterdam, ou Guillaume Gillet, milieu droit à Anderlecht, sont souvent postés à droite en équipe nationale. Ce que Denis Odoi ne saisit pas vraiment. "Il [Marc Wimots] m'avait pourtant dit qu'il n'aimait pas changer les joueurs de place pour les mettre au back droit. Et là, il a le choix entre deux défenseurs centraux et un ailier droit ! Je suis déçu mais bon, moi, je fais mes matchs, je joue pour Anderlecht et pour moi", conclut-il fermement dans les colonnes de la Dernière Heure. Sportfootmagazine.be