Thibaut Courtois 6 : pris à contre-pied sur la frappe de Perisic, le gardien de l'Atletico a été par la suite impeccable. Notamment dans ses sorties aériennes ou au sol.

Guillaume Gillet 8 : un match correct jusqu'à cette frappe splendide (qui vaut deux points en plus...) qui a retourné le stade Roi Baudouin. Rarement pris à défaut dans le replacement défensif et bien plus intéressant qu'Alderweireld à la construction.

Vincent Kompany 5 : The Prince n'a pour une fois pas été royal. En faute sur le but croate après une déviation plein axe. Déstabilisé par cette erreur, il est reparti à la faute quelques instants plus tard sur un nouveau ballon venu de la gauche. Sans conséquence cette fois. S'est brillamment rattrapé par la suite. Imbattable dans les duels un contre un.

Thomas Vermaelen 6 : Quelques tackles siglés Premier League et un jeu aérien sans faille, Verminator a prouvé que son duo avec Komp' est fait pour durer.

Jan Vertonghen 5 : Mal pris à plusieurs reprises en un contre un ou sur les appels dans son dos, le néo-Spurs a prouvé qu'il était capable d'apporter un sérieux plus offensivement. Distille un caviar inexploité par Benteke en première période.

Steven Defour 5 : Toujours à la recherche de sa meilleure condition et auteur de quelques bêtes pertes de balle. Etait censé prendre en individuel Modric mais l'a rarement vu dans ses parages tant Modric jouait bas façon Pirlo.

Moussa Dembélé 5 : N'arrive pas encore à rééditer ses prestations Premier League en équipe nationale. A souvent marché sur les plates-bandes de Witsel. Et porte un peu trop la baballe...

Axel Witsel 7 : A nouveau très facile, le nouveau joueur de Leningrad ne perd quasiment jamais un ballon et joue souvent très juste dans le jeu court. Un action de classe pour Benteke en début de seconde période. N'a pas pesé assez dans le rectangle.

Hazard 6 : Déjoue sur la droite mais bien plus efficace quand il repique dans l'axe où il a réussi quelques actions de grande classe. A quand une position plus axiale ou alors posté sur le côté gauche afin de rentrer dans le jeu ? Comme à Lille, comme à Chelsea.

Christian Benteke 6 : Aurait pu marquer par deux fois (reprise de la tête foirée puis tir un peu mollasson sauvé sur la ligne). Aurait dû ? Big Ben s'est montré par contre impressionnant dans le jeu aérien face à des tours comme Simunic ou Schildenfeld. Espérons qu'il devienne plus killer avec Villa.

Dries Mertens 5 : Souvent trop prévisible dans ses actions et quelques fois brouillon dans son jeu de passe, little Dries n'a pas su peser sur la rencontre.

Marouane Fellaini 6 : Diminué, le joueur d'Everton n'a pas été capable d'apporter le danger dans le box croate. Reste un pion indispensable aux Diables. Surtout aux côtés de petits formats comme Mertens ou Hazard.

Kevin De Bruyne 7 : Le divin rouquin a rapidement apporté sa clairvoyance et son touché de balle. A superbement servi Benteke et Mirallas.

Mirallas 5 : Rentré à dix minutes du terme, le transfuge d'Everton n'a rien apporté offensivement. Et s'est loupé sur le très bon ballon de De Bruyne.

Thomas Bricmont, Sport/Foot Magazine

Thibaut Courtois 6 : pris à contre-pied sur la frappe de Perisic, le gardien de l'Atletico a été par la suite impeccable. Notamment dans ses sorties aériennes ou au sol. Guillaume Gillet 8 : un match correct jusqu'à cette frappe splendide (qui vaut deux points en plus...) qui a retourné le stade Roi Baudouin. Rarement pris à défaut dans le replacement défensif et bien plus intéressant qu'Alderweireld à la construction. Vincent Kompany 5 : The Prince n'a pour une fois pas été royal. En faute sur le but croate après une déviation plein axe. Déstabilisé par cette erreur, il est reparti à la faute quelques instants plus tard sur un nouveau ballon venu de la gauche. Sans conséquence cette fois. S'est brillamment rattrapé par la suite. Imbattable dans les duels un contre un. Thomas Vermaelen 6 : Quelques tackles siglés Premier League et un jeu aérien sans faille, Verminator a prouvé que son duo avec Komp' est fait pour durer. Jan Vertonghen 5 : Mal pris à plusieurs reprises en un contre un ou sur les appels dans son dos, le néo-Spurs a prouvé qu'il était capable d'apporter un sérieux plus offensivement. Distille un caviar inexploité par Benteke en première période. Steven Defour 5 : Toujours à la recherche de sa meilleure condition et auteur de quelques bêtes pertes de balle. Etait censé prendre en individuel Modric mais l'a rarement vu dans ses parages tant Modric jouait bas façon Pirlo. Moussa Dembélé 5 : N'arrive pas encore à rééditer ses prestations Premier League en équipe nationale. A souvent marché sur les plates-bandes de Witsel. Et porte un peu trop la baballe... Axel Witsel 7 : A nouveau très facile, le nouveau joueur de Leningrad ne perd quasiment jamais un ballon et joue souvent très juste dans le jeu court. Un action de classe pour Benteke en début de seconde période. N'a pas pesé assez dans le rectangle. Hazard 6 : Déjoue sur la droite mais bien plus efficace quand il repique dans l'axe où il a réussi quelques actions de grande classe. A quand une position plus axiale ou alors posté sur le côté gauche afin de rentrer dans le jeu ? Comme à Lille, comme à Chelsea. Christian Benteke 6 : Aurait pu marquer par deux fois (reprise de la tête foirée puis tir un peu mollasson sauvé sur la ligne). Aurait dû ? Big Ben s'est montré par contre impressionnant dans le jeu aérien face à des tours comme Simunic ou Schildenfeld. Espérons qu'il devienne plus killer avec Villa. Dries Mertens 5 : Souvent trop prévisible dans ses actions et quelques fois brouillon dans son jeu de passe, little Dries n'a pas su peser sur la rencontre. Marouane Fellaini 6 : Diminué, le joueur d'Everton n'a pas été capable d'apporter le danger dans le box croate. Reste un pion indispensable aux Diables. Surtout aux côtés de petits formats comme Mertens ou Hazard. Kevin De Bruyne 7 : Le divin rouquin a rapidement apporté sa clairvoyance et son touché de balle. A superbement servi Benteke et Mirallas. Mirallas 5 : Rentré à dix minutes du terme, le transfuge d'Everton n'a rien apporté offensivement. Et s'est loupé sur le très bon ballon de De Bruyne. Thomas Bricmont, Sport/Foot Magazine