Seul le capitaine anversois Felix Denayer a réussi à alimenter le marquoir vendredi soir à la Noorderlaan. Le Red Lions a ouvert la marque dès la reprise du 2e quart-temps (18e), avant que les défenses respectives ne cloisonnent la partie (0-1). Après une 5e journée de compétition normale dimanche, le Dragons et La Gantoise tenteront début octobre de récolter des points pour la Belgique en EHL afin de définir les quotas par pays en vue de la prochaine saison européenne des clubs. Les Gantois seront opposés dans leur 1er match aux Espagnols de Campo de Madrid et le club hôte de Brasschaat tentera de prendre le dessus sur les Anglais de Surbiton. Le vainqueur du match entre Gantoise et Madrid affrontera au tour suivant le gagnant du duel entre les Néerlandais de Den Bosch et les Français de Saint-Germain. Si le Dragons s'impose contre Surbiton, il rencontrera sans doute l'équipe de Vincent Vanasch, le Rot-Weiss Cologne, qui ne devrait pas connaître de difficultés contre les Russes du Dinamo AK Bars. (Belga)

Seul le capitaine anversois Felix Denayer a réussi à alimenter le marquoir vendredi soir à la Noorderlaan. Le Red Lions a ouvert la marque dès la reprise du 2e quart-temps (18e), avant que les défenses respectives ne cloisonnent la partie (0-1). Après une 5e journée de compétition normale dimanche, le Dragons et La Gantoise tenteront début octobre de récolter des points pour la Belgique en EHL afin de définir les quotas par pays en vue de la prochaine saison européenne des clubs. Les Gantois seront opposés dans leur 1er match aux Espagnols de Campo de Madrid et le club hôte de Brasschaat tentera de prendre le dessus sur les Anglais de Surbiton. Le vainqueur du match entre Gantoise et Madrid affrontera au tour suivant le gagnant du duel entre les Néerlandais de Den Bosch et les Français de Saint-Germain. Si le Dragons s'impose contre Surbiton, il rencontrera sans doute l'équipe de Vincent Vanasch, le Rot-Weiss Cologne, qui ne devrait pas connaître de difficultés contre les Russes du Dinamo AK Bars. (Belga)