Aux yeux du coach letton, ce sont les rebonds qui ont fait la différence dans cette seconde rencontre. "Après le match aller, on devait s'ajuster et j'apprécie le fait que les gars sont restés soudés. Il y avait toujours quelqu'un pour aider l'autre. De plus, on a gagné la bataille du rebond en s'offrant deux, voire trois, chances de marquer. À présent, j'attends avec impatience le mois de juin et ce match contre la Serbie qui nous permettra de grimper à la première place du groupe, ce qui est notre objectif." (Belga)

Aux yeux du coach letton, ce sont les rebonds qui ont fait la différence dans cette seconde rencontre. "Après le match aller, on devait s'ajuster et j'apprécie le fait que les gars sont restés soudés. Il y avait toujours quelqu'un pour aider l'autre. De plus, on a gagné la bataille du rebond en s'offrant deux, voire trois, chances de marquer. À présent, j'attends avec impatience le mois de juin et ce match contre la Serbie qui nous permettra de grimper à la première place du groupe, ce qui est notre objectif." (Belga)