Entraîneur des Belgian Lions depuis 2018, le Croate va donc vivre son premier grand rendez-vous avec la sélection belge en 2022. "Je tiens avant tout à rendre hommage à Eddy Casteels qui a réalisé un énorme travail pendant 13 ans en partant de rien", a déclaré Gjergja. "Je suis très heureux de pouvoir continuer son travail. Cette qualification signifie énormément pour le basket belge. Il y a des joueurs très intéressants en Belgique mais nous devons commencer à croire plus en eux." Qualifiés en cas de victoire face au Danemark, les Lions ont eu du mal à rentrer dans leur match, poussant parfois l'entraîneur croate hors de ses gonds. "Nous étions un peu nerveux en première mi-temps et avons commis des erreurs en défense. Après le repos, nous étions beaucoup mieux en défense en les empêchant de faire tourner le ballon. Nous avons aussi mieux exécuté nos systèmes en attaque. Dans l'ensemble, je suis très heureux de la prestation." "L'équipe a vraiment grandi tout au long des ces qualifications", a ajouté l'entraîneur croate. "La plus grande force de cette équipe, c'est son alchimie. Nous n'avons jamais eu de joueur qui est venu pour sa petite personne. Ces gars se battent les uns pour les autres. En plus, nous avons des jeunes qui arrivent et ils doivent apprendre des éléments plus expérimentés dans tous les domaines." Avant de penser à l'Euro, la Belgique aura un dernier rendez-vous dans ces qualifications lundi contre la République tchèque. "Nous ferons peut-être un peu tourner car nous avons des blessures. Il y a des jeunes derrière qui ont envie et qui sont impliqués malgré leur temps de jeu réduit", a conclu Gjergja. (Belga)

Entraîneur des Belgian Lions depuis 2018, le Croate va donc vivre son premier grand rendez-vous avec la sélection belge en 2022. "Je tiens avant tout à rendre hommage à Eddy Casteels qui a réalisé un énorme travail pendant 13 ans en partant de rien", a déclaré Gjergja. "Je suis très heureux de pouvoir continuer son travail. Cette qualification signifie énormément pour le basket belge. Il y a des joueurs très intéressants en Belgique mais nous devons commencer à croire plus en eux." Qualifiés en cas de victoire face au Danemark, les Lions ont eu du mal à rentrer dans leur match, poussant parfois l'entraîneur croate hors de ses gonds. "Nous étions un peu nerveux en première mi-temps et avons commis des erreurs en défense. Après le repos, nous étions beaucoup mieux en défense en les empêchant de faire tourner le ballon. Nous avons aussi mieux exécuté nos systèmes en attaque. Dans l'ensemble, je suis très heureux de la prestation." "L'équipe a vraiment grandi tout au long des ces qualifications", a ajouté l'entraîneur croate. "La plus grande force de cette équipe, c'est son alchimie. Nous n'avons jamais eu de joueur qui est venu pour sa petite personne. Ces gars se battent les uns pour les autres. En plus, nous avons des jeunes qui arrivent et ils doivent apprendre des éléments plus expérimentés dans tous les domaines." Avant de penser à l'Euro, la Belgique aura un dernier rendez-vous dans ces qualifications lundi contre la République tchèque. "Nous ferons peut-être un peu tourner car nous avons des blessures. Il y a des jeunes derrière qui ont envie et qui sont impliqués malgré leur temps de jeu réduit", a conclu Gjergja. (Belga)