Mais même menés de près de 20 unités (25-43), les Lions n'ont pas baissé les bras. "Je suis fier de leur deuxième mi-temps", continue le coach belge. "Les joueurs n'ont pas abandonné et ils se sont battus jusqu'au bout. Je regrette les lancers francs ratés (13 sur l'ensemble du match, ndlr) et les 14 rebonds offensifs de la Lettonie." Le manque de rotations était l'autre souci de Dario Gjergja : "Jean-Marc Mwema a dû arrêter à l'échauffement et Jean Salumu a dû nous quitter pendant le match. Si on avait su pour la blessure de Jean-Marc Mwema, on aurait pu le remplacer par Vincent Kesteloot, mais il était trop tard. Pour le match retour de lundi, il faudra plus de présence au rebond et être plus consistant dans notre organisation offensive." Au classement, la Belgique rester première de son groupe avec un bilan de 2 victoires pour 1 défaite. Suivent la Lettonie (2-1), la Serbie (2-1) et la Slovaquie (0-3). (Belga)

Mais même menés de près de 20 unités (25-43), les Lions n'ont pas baissé les bras. "Je suis fier de leur deuxième mi-temps", continue le coach belge. "Les joueurs n'ont pas abandonné et ils se sont battus jusqu'au bout. Je regrette les lancers francs ratés (13 sur l'ensemble du match, ndlr) et les 14 rebonds offensifs de la Lettonie." Le manque de rotations était l'autre souci de Dario Gjergja : "Jean-Marc Mwema a dû arrêter à l'échauffement et Jean Salumu a dû nous quitter pendant le match. Si on avait su pour la blessure de Jean-Marc Mwema, on aurait pu le remplacer par Vincent Kesteloot, mais il était trop tard. Pour le match retour de lundi, il faudra plus de présence au rebond et être plus consistant dans notre organisation offensive." Au classement, la Belgique rester première de son groupe avec un bilan de 2 victoires pour 1 défaite. Suivent la Lettonie (2-1), la Serbie (2-1) et la Slovaquie (0-3). (Belga)