Les Belges sont citées parmi les quatre pays dont le nom revient le plus souvent pour le titre européen, comme l'Espagne, double championne d'Europe en titre, la France, surtout, et la Serbie. Reste que le sélectionneur national doit compter sans Jana Raman (fracture du pouce), forfait de dernière minute, dernier fait d'une préparation perturbée. Ajouté à cela qu'Ann Wauters n'a pas été reprise dans les 12 pour être préservée pour les Jeux Olympiques de Tokyo son ultime rêve de joueuse. Au programme, donc, la Bosnie-Herzégovine cet après-midi, ce sera la Slovénie ensuite (vendredi 15h00) puis la Turquie (dimanche 15h00), la Belgique espère s'extirper en tête de son groupe C à la Rhenus Arena où 3.600 spectateurs pourront prendre place dont une majorité de Belges sans aucun doute, pour filer directement en quarts de finale (le 23 juin à Strasbourg). Dans le cas contraire, un match de barrage (le 21 juin) sera nécessaire sauf si la 4e place du groupe conclut le parcours des Belges, ce serait alors l'élimination directe. La suite se jouera à Valence en Espagne pour les matches de classement et finales. Un top 6 donne accès aux tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde en Australie (du 22 au 1er octobre) qui se dérouleront en février 2022 et pour lequel la fédération belge a déjà indiqué son intérêt, si les Belgian Cats en sont bien sûr. Souvenir d'une expérience heureuse au tournoi de qualification d'Ostende en février 2020, pour les Jeux Olympiques de Tokyo que la Belgique disputera pour la première fois en basket féminin, finalement après un report d'un an en raison de la crise sanitaire, du 26 juillet au 8 août dans la capitale japonaise. Les Belgian Cats ont terminé 3e, en bronze, de l'Euro 2017 à Prague, 4e ensuite de la Coupe du monde à Tenerife en 2018, puis 5e de l'Euro à Belgrade en 2019, se plaçant donc ensuite en ordre utile à son tournoi de qualification olympique pour les JO en 2020. Une performance qui leur a valu d'être élue Equipe de l'année au Gala du sport l'an dernier pendant que Philip Mestdagh recevait le trophée du coach de l'année et Emma Meesseman, celui de la Sportive de l'année devant Julie Allemand. (Belga)

Les Belges sont citées parmi les quatre pays dont le nom revient le plus souvent pour le titre européen, comme l'Espagne, double championne d'Europe en titre, la France, surtout, et la Serbie. Reste que le sélectionneur national doit compter sans Jana Raman (fracture du pouce), forfait de dernière minute, dernier fait d'une préparation perturbée. Ajouté à cela qu'Ann Wauters n'a pas été reprise dans les 12 pour être préservée pour les Jeux Olympiques de Tokyo son ultime rêve de joueuse. Au programme, donc, la Bosnie-Herzégovine cet après-midi, ce sera la Slovénie ensuite (vendredi 15h00) puis la Turquie (dimanche 15h00), la Belgique espère s'extirper en tête de son groupe C à la Rhenus Arena où 3.600 spectateurs pourront prendre place dont une majorité de Belges sans aucun doute, pour filer directement en quarts de finale (le 23 juin à Strasbourg). Dans le cas contraire, un match de barrage (le 21 juin) sera nécessaire sauf si la 4e place du groupe conclut le parcours des Belges, ce serait alors l'élimination directe. La suite se jouera à Valence en Espagne pour les matches de classement et finales. Un top 6 donne accès aux tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde en Australie (du 22 au 1er octobre) qui se dérouleront en février 2022 et pour lequel la fédération belge a déjà indiqué son intérêt, si les Belgian Cats en sont bien sûr. Souvenir d'une expérience heureuse au tournoi de qualification d'Ostende en février 2020, pour les Jeux Olympiques de Tokyo que la Belgique disputera pour la première fois en basket féminin, finalement après un report d'un an en raison de la crise sanitaire, du 26 juillet au 8 août dans la capitale japonaise. Les Belgian Cats ont terminé 3e, en bronze, de l'Euro 2017 à Prague, 4e ensuite de la Coupe du monde à Tenerife en 2018, puis 5e de l'Euro à Belgrade en 2019, se plaçant donc ensuite en ordre utile à son tournoi de qualification olympique pour les JO en 2020. Une performance qui leur a valu d'être élue Equipe de l'année au Gala du sport l'an dernier pendant que Philip Mestdagh recevait le trophée du coach de l'année et Emma Meesseman, celui de la Sportive de l'année devant Julie Allemand. (Belga)