L'ailière des Belgian Cats, 27 ans, va découvrir un troisième championnat après la France (Nantes) et l'Espagne (IDK Euskotren au pays Basque et Saragosse où elle évoluait la saison dernière). "Je suis super contente", a confié Antonia Delaere à l'Agence BELGA. "C'est une équipe jeune avec beaucoup de potentiel. Le coach (Andrea Mazzon) vient du basket masculin et a beaucoup d'expérience. On va jouer les qualifications pour l'Euroligue. Je suis impatiente de voir ça." Antonia Delaere, 129 fois internationale, a joué à Boom avant de prendre le chemin de Namur (2015-2016) puis de Castors Braine (2016-2019). Sa première expérience à l'étranger l'avait conduite à Nantes. La saison dernière à Saragosse, quart de finaliste des playoffs, l'Anversoise (1m81) a affiché une moyenne de 10,6 points, 3,1 rebonds et 2,0 passes décisives en 31 minutes de jeu par match. Venise, demi-finaliste du championnat italien cette saison, a disputé le Final Four de l'EuroCoupe, battu par Bourges en finale. (Belga)

L'ailière des Belgian Cats, 27 ans, va découvrir un troisième championnat après la France (Nantes) et l'Espagne (IDK Euskotren au pays Basque et Saragosse où elle évoluait la saison dernière). "Je suis super contente", a confié Antonia Delaere à l'Agence BELGA. "C'est une équipe jeune avec beaucoup de potentiel. Le coach (Andrea Mazzon) vient du basket masculin et a beaucoup d'expérience. On va jouer les qualifications pour l'Euroligue. Je suis impatiente de voir ça." Antonia Delaere, 129 fois internationale, a joué à Boom avant de prendre le chemin de Namur (2015-2016) puis de Castors Braine (2016-2019). Sa première expérience à l'étranger l'avait conduite à Nantes. La saison dernière à Saragosse, quart de finaliste des playoffs, l'Anversoise (1m81) a affiché une moyenne de 10,6 points, 3,1 rebonds et 2,0 passes décisives en 31 minutes de jeu par match. Venise, demi-finaliste du championnat italien cette saison, a disputé le Final Four de l'EuroCoupe, battu par Bourges en finale. (Belga)