"C'est très spécial, au début il faut arriver à se mettre en place alors que je n'avais pas joué depuis un mois et demi. Je me suis senti très bien très vite. Je n'ai pas eu beaucoup de boulot mais ce que je devais faire, je l'ai bien fait. Le penalty, c'est dommage mais c'est la vie. (Sur la concurrence) On a trois bons gardiens, on donne le meilleur de nous-mêmes à chaque entraînement et on fait tout pour que l'entraîneur ait des choix difficiles à faire. Après, c'est lui qui décide. C'est lui le boss. Navas, Casilla et moi donnons le meilleur à l'entraînement, au Real c'est normal qu'il y ait de la concurrence à tous les postes. (Sur la déception du Mondial) Ca reste une petite douleur mais la France a mérité de gagner, il n'y a pas de souci. Mais quand on est si proche d'un titre qui est le plus grand qu'on puisse gagner dans une carrière, il y a de la déception." (Belga)

"C'est très spécial, au début il faut arriver à se mettre en place alors que je n'avais pas joué depuis un mois et demi. Je me suis senti très bien très vite. Je n'ai pas eu beaucoup de boulot mais ce que je devais faire, je l'ai bien fait. Le penalty, c'est dommage mais c'est la vie. (Sur la concurrence) On a trois bons gardiens, on donne le meilleur de nous-mêmes à chaque entraînement et on fait tout pour que l'entraîneur ait des choix difficiles à faire. Après, c'est lui qui décide. C'est lui le boss. Navas, Casilla et moi donnons le meilleur à l'entraînement, au Real c'est normal qu'il y ait de la concurrence à tous les postes. (Sur la déception du Mondial) Ca reste une petite douleur mais la France a mérité de gagner, il n'y a pas de souci. Mais quand on est si proche d'un titre qui est le plus grand qu'on puisse gagner dans une carrière, il y a de la déception." (Belga)